Trois réflexes du marketing pour booster l’apprentissage dans votre entreprise

Par Cathy Van Liempt  - 28 mars 2019 à 16:03 | 173 vues

©GettyImages

Avec l’émergence des nouvelles technologies et l’évolution des modes d’apprentissage, nous assistons au rapprochement de deux univers, qui jusqu’il y a peu donnaient plutôt l’impression de n’avoir que peu d’atomes crochus.

Et pourtant, petit à petit, certains réflexes du marketing percolent vers les RH, leur offrant un changement de point de vue et des idées nouvelles transposables dans le monde du learning.

En quoi adopter un regard teinté de marketing peut-il renforcer le succès des offres d’apprentissage développées dans les entreprises, et ceci, peu importe leur taille et leur secteur ? Voici un éclairage en trois points.

 

Susciter l’adhésion et l’engagement

Et si l’apprenant était un client ? En tant que marketeur, vous rechercheriez à en connaître les attentes, besoins et comportements d’achat. Vous vous appliqueriez à lui expliquer les bénéfices qu’il aurait à acheter votre formation, et à l’heure des médias sociaux, vous feriez le maximum pour qu’il devienne ambassadeur de votre marque auprès de son réseau.

Cette démarche est tout à fait transposable au monde du learning ! Comment ?

Simplement en vous mettant dans les baskets de votre apprenant pour mieux le comprendre. N’hésitez pas à aller à sa rencontre en vous posant la question du « Quoi » et non du « Comment ». En agissant de la sorte, dès le démarrage de votre projet, vous développerez des contenus centrés sur les réels besoins de vos apprenants, et favoriserez ainsi leur intérêt et leur adhésion à votre offre de formation.

 

Soigner le fond ET la forme

De la même manière que le trajet d’un client est décortiqué dans un point de vente, le concepteur pédagogique se doit de s’attarder sur la succession des étapes que l’apprenant suivra pendant son apprentissage. Afin de rendre son apprentissage le plus naturel possible, il veillera à la fluidité des trajets et à guider l’apprenant le plus intuitivement et rapidement possible vers l’activité d’apprentissage adéquate.

En plus d’être exigeants, les apprenants recherchent des expériences d’apprentissage attractives et qui donnent envie d’être vécues. Ce lien avec l’émotion et le plaisir passera notamment par une bonne dose d’esthétisme et dans le cas du digital learning, par de l’ergonomie. Un fameux challenge à relever !

 

Donner un coup de projecteur

En amont ou en aval de la mise à disposition de l’offre d’apprentissage, les outils de communication sont précieux pour attirer l’attention de votre public cible sur les bénéfices liés à leurs apprentissages.

Si vous avez la chance de disposer d’un département marketing-communication, impliquez-le dans votre réflexion afin de développer des synergies.

Dans le cas inverse, lancez-vous dans vos premières campagnes de communication sans pour autant dépenser des mille et des cents. Exploitez pour cela le potentiel des nombreux outils gratuits disponibles en ligne *. Vous ne le regretterez pas !

Quels que soient vos moyens, n’hésitez pas à mettre en avant les bénéfices et avantages de votre offre de formation afin de boucler la boucle, c’est-à-dire d’amener votre apprenant à s’engager dans son apprentissage.

 

Conclusion

Le décentrage vers l’apprenant par la démarche marketing représente pour le learning une belle opportunité de mieux rencontrer les attentes de son public et donc de susciter de l’engouement pour l’offre de formation.

Quand on connaît les enjeux liés à l’apprentissage tout au long de la vie professionnelle, tant pour les entreprises que pour les collaborateurs, le marketing appliqué au learning est certainement un précieux levier à utiliser sans modération !

* Canva, Piktochart, Mailchimp…

 

 

Learning & Development Specialist

 

 

 

Newsletter HR & Social

  • Soyez toujours informés, abonnez-vous à la newsletter HR & Social de Beci (gratuit)

 

Partager