Angélique Karekezi, ambassadrice du café équitable

1 juin 2019 à 07:06 | 270 vues

Angélique Karekezi

À l’occasion de la journée mondiale du commerce équitable, le 9 mai dernier, Fairtrade Belgium avait invité Angélique Karekezi, directrice de Rwashoscco, une organisation rwandaise représentant 6 coopératives productrices de café, dont 5 certifiées Fairtrade.

Il y a quelques années Rwashoscco a fait le choix de lancer un vaste projet visant à renforcer l’autonomisation des femmes productrices de café. Au départ de l’engagement d’Angélique, sa propre expérience : « J’ai grandi dans une société qui n’offrait pas les mêmes chances aux hommes qu’aux femmes », raconte-t-elle.

 

« Angelique’s finest », a été lancé pour donner un coup d’accélérateur à ce projet. Cette marque, qui n’est pas encore commercialisée en Belgique, est le fruit de son engagement et de son imagination. Pour ce café 100 % féminin de haute qualité, près de 200 femmes sont engagées, de la culture des baies au packaging, jusqu’à la mise en vente. Elles sont présentes dans toutes les étapes de la chaîne de production. Avant tout, ce produit est la manifestation concrète de la réalisation du rêve d’Angélique de voir des femmes rwandaises prendre le pouvoir dans le business du café !

Aujourd’hui, cependant, avec des prix de marché historiquement bas, la marge du cultivateur de café est quasiment nulle. Fairtrade Belgium appelle les entreprises à prendre leurs responsabilités et à payer un prix supérieur, et les consommateurs à choisir un café qui couvre au moins les coûts de la production durable.

Au-delà de cette démarche, le programme Fairtrade@work permet de s’engager officiellement et à plusieurs niveaux pour une société plus durable, plus responsable et respectueuse de l’humanité et de l’environnement. Les organisations les plus engagées reçoivent en récompense un « Fairtrade Award » certifiant leur engagement.

Info : www.fairtradebelgium.be

Partager