Business Model Canvas, business plan et plan financier… Mettons de l’ordre !

Par Emmanuelle Einhorn  - 4 juin 2019 à 08:06 | 776 vues

©GettyImages

Se lancer comme starter vous confronte à de nombreuses questions et nouveautés. Sous quelle forme juridique s’installer ? Quelles démarches administratives entreprendre ? Par où commencer et comment se structurer ?

En avançant dans l’élaboration de votre activité, vous découvrirez encore d’autres notions, comme le business model canvas, le plan financier, le business plan et le plan comptable. Mais à quoi servent ces différents outils et lesquels sont obligatoires ?

 

Business Model Canvas

Il s’agit de votre modèle d’affaire.

Il démontre en une page comment vous allez faire du business et apporter de la valeur. Le Business Model Canvas décrit de façon simple le modèle économique d’une entreprise et sert d’outil de réflexion stratégique et d’innovation. Il cartographie les éléments-clés de votre projet et les organise en un tout cohérent (clients, proposition de valeur, partenaires, coûts…). Il s’avère utile lorsque vous créez  votre entreprise mais également lorsque vous souhaitez définir un nouveau produit ou service.

La loi ne prévoit aucune obligation relative au Business Model Canvas.

 

Le business plan

Élaboré à partir du Business Model Canvas, il n’est rien d’autre que votre plan d’attaque.

Détaillez en priorité les 4 questions suivantes :

  • Qui : Pour qui et avec qui vais-je construire mon offre ?
  • Quoi : Quel service ou produit pour quelle proposition de valeur ?
  • Concrètement comment vais-je mettre ceci en œuvre ?
  • Combien : quels sont les coûts et revenus ?

La loi ne prévoit aucune obligation relative au business plan.

 

Le plan financier

Il peut se définir en un mot : votre budget (à établir dans un premier temps sur 24 mois).

Lorsque vous déciderez de vous lancer en société, la vigilance sera de mise concernant le plan financier. Il peut engager votre responsabilité, notamment si vous faites faillite dans les trois premières années. Inversement, un indépendant en personne physique peut se lancer sans devoir établir un plan financier. Et ce, même s’il s’agit exactement du même business. Obligation ou pas, si vous décidez d’établir un budget pour planifier vos vacances, votre projet d’entreprise mérite bien que vous fassiez de même.  La loi ne prévoit par contre aucune contrainte en ce qui concerne la manière d’établir votre plan financier au-delà d’un schéma qui vous offre beaucoup de liberté.

 

Le plan comptable

Finalement le plan comptable est constitué de la liste des comptes qui servent à encoder les factures. Il s’agit d’un outil pour traiter la comptabilité qui n’aura d’utilité qu’une fois votre activité lancée.

 

Étape par étape mais sans se perdre dans l’exercice

Le chemin en trois étapes :

  • Établir en une page le business model canvas.
  • Ensuite, rédiger le business plan en répondant aux quatre questions : Qui, quoi, comment, combien ?
  • Finalement traduire tout cela en chiffres à travers le plan financier.

Les statistiques indiquent que dans 25 % des cas le plan financier est bien fait. Dans 75 % des cas, il ne l’est donc pas. Ceci s’explique par le fait que les deux étapes préliminaires au plan financier, à savoir le business model canvas et le business plan ont été négligées. C’est simple : pour le plan financier, c’est comme pour le pitch. Il est difficile d’obtenir un résultat probant si votre business model et votre plan d’attaque ne sont eux-mêmes pas clairs. Mais attention, il ne s’agit pas là d’un mémoire de fin d’études ou d’un exercice de style. Préparez-vous au maximum pour anticiper et consolider les choses. Mais la meilleure recette reste de se lancer, de tester et de savoir adapter ces projections très rapidement en fonction de la réalité du terrain.

 

Pour approfondir : Beci Starter dispense différents ateliers consacrés au Business Model Canvas et au Plan financier. Restez informé en visitant notre page Formation.

 

Contenu de l’article extrait du workshop organisé par le CEd (Olivier Kahn) : « Plan financier : Mieux vaut prévenir que guérir. »

Partager