Ahooga donne une seconde vie aux batteries de ses vélos électriques hybrides

13 juin 2019 à 08:06 | 346 vues

Ahooga Bike

Ahooga Bike, start-up bruxelloise reconnue pour ses vélos électriques, propose désormais un service de reconditionnement des batteries Li-Ion de ses vélos. Convaincue que le vélo électrique peut jouer un rôle d’accélérateur dans la transformation des villes, Ahooga est cependant consciente que les batteries lithium-ion ont un impact certain sur l’environnement : le processus d’extraction du métal consomme énormément d’eau et des fuites toxiques se sont répétées depuis le début du 21e siècle ; à quoi s’ajoute la pollution des sols et cours d’eau liée au mauvais traitement des batteries usagées.

En proposant un service de reconditionnement de batteries, Ahooga souhaite conscientiser son public et fait un pas de plus vers des produits et services aussi durables que possible. Ce service propose de récupérer tous les composants d’une batterie usagée, en extraire les cellules arrivées en fin de vie et les remplacer par de nouvelles. Le tout pour un prix jusqu’à 50 % moins cher qu’une batterie neuve.

Par ailleurs, après une campagne de lancement concluante pour son nouveau modèle, le Modular Bike, Ahooga s’apprête à livrer les premiers clients. Il s’agit d’un vélo électrique léger, adaptatif, cargo compact. À seulement 16 kg, il offre une surprenante capacité de charge (155 kg), incluant la possibilité de transporter des enfants. Son poids plume et sa fonction « gain de place » le rendent compatible avec des espaces de rangement étriqués comme un couloir, studio ou garage. Son nom lui vient également des nombreuses options de configuration : courroie, boîtier de vitesse automatique, auto-recharge, guidon sport ou confort…

À l’heure actuelle, Ahooga conçoit ses propres cadres à Bruxelles, achète l’aluminium à une société belge et soude et assemble ses vélos en Europe de l’est. Pour les 250 premiers

exemplaires de ce nouveau modèle, la société bruxelloise transforme ses locaux en ‘micro factory’ urbaine. L’idée est d’expérimenter, business case à l’appui, un assemblage 100 % bruxellois.

Info : https://ahooga.bike

Partager