6 conseils pour un communiqué de presse réussi

Par Gaëlle Hoogsteyn  - Emmanuel Robert  - 27 juin 2019 à 12:06 | 732 vues

Communiqué de presse

Faire parler de votre entreprise ou de vos produits et services dans la presse est un excellent moyen de vous faire connaître. Encore faut-il avoir une bonne histoire à raconter et convaincre les médias de la publier. L’un des meilleurs moyens pour y parvenir est de leur fournir un bon communiqué de presse, prêt à l’emploi. Voici quelques règles de base pour réussir son communiqué de presse. 

Vous réalisez un investissement, un rachat ou vous concluez un contrat important ? Vous lancez un nouveau produit ou service ? Vous participez à un projet citoyen ? Voilà autant d’occasions de faire parler de votre société, en commençant par diffuser un communiqué auprès des médias. 

Les grosses entreprises disposent souvent d’un service de communication ou d’un attaché de presse rompu à l’exercice. Dans les plus petites entreprises, ou pour les indépendants, ce n’est généralement pas le cas. Mais que cela ne vous arrête pas ! Voici quelques conseils simples à suivre qui vous aideront à rédiger et diffuser de bons communiqués de presse.

 

Conseil n° 1 : Bien cibler votre public

Première étape : déterminer votre public cible. Inutile d’inonder toute la presse. Choisissez les médias les plus importants pour vous, c’est-à-dire ceux que vos clients, prospects ou investisseurs sont susceptibles de lire. Dans certains cas, mieux vaut adresser votre communiqué à la presse locale qu’à la presse nationale. Autre cible importante : la presse spécialisée. Quels sont les magazines et sites web, revues sectorielles ou de fédérations professionnelles, newsletters, blogueurs spécialisés… concernés par votre activité ? 

Une fois cette liste établie, constituez-vous une base de données. En principe, trouver les coordonnées des journalistes sur internet n’est pas très difficile. La première fois, les récolter pourra vous prendre un peu de temps. Mais ensuite, il vous suffit de les enregistrer dans un fichier que vous pourrez compléter et tenir à jour régulièrement. 

 

Conseil n° 2 : Transmettez votre communiqué de presse par e-mail 

À notre époque, c’est la voie la plus rapide et la plus efficace. Toutefois, pensez à demander un accusé de réception : de nombreux systèmes de mails proposent cette option dans les paramètres. Envoyer votre fichier par mail permettra par ailleurs aux journalistes de le retravailler rapidement, ce qui augmente vos chances d’obtenir un article. 

 

Conseil n°3 : Donnez envie aux journalistes d’ouvrir votre e-mail

Les journalistes reçoivent chaque jour des dizaines de communiqués de presse et manquent de temps et de place pour tous les traiter. Ils appliquent donc une sélection drastique et souvent expéditive. L’objet de votre e-mail est à cet égard primordial. Le nom de votre société et le titre du communiqué doivent impérativement y être mentionnés. 

Pour faciliter le travail du journaliste, annexez votre communiqué en pièce jointe. Optez de préférence pour un document Word qui permet d’utiliser l’option copier-coller plus facilement que dans un document PDF, mais copiez aussi le texte dans le corps de l’e-mail.

 

Conseil n°4 : Rédigez un communiqué de presse à la fois concis et complet 

La présentation de votre communiqué de presse est importante car elle reflète l’image et le professionnalisme de votre société. En tête du document, placez votre logo et le nom de votre société. Précisez, en capitales, la nature du document (communiqué de presse) ainsi que la date. 

Ensuite, attelez-vous à rédiger un texte de qualité. 

  • Le titre doit être clair, mais accrocheur : il faut que le destinataire comprenne immédiatement de quoi il s’agit. Essayez aussi d’y introduire un élément fort, qui donne envie de poursuivre la lecture. Mais par-dessus tout, soyez court : un titre, c’est une ligne ; pas plus. Éventuellement, un sous-titre pourra compléter votre information. Exemple : « Sotra remporte le prix coup de cœur de Cap 48 »
  • Allez droit au but : à l’ère du numérique, l’information se transmet presque en direct. Les journalistes doivent travailler de plus en plus vite. Votre premier paragraphe doit donc résumer toute l’information et répondre aux principales questions que peut se poser le destinataire (qui, quoi, où, quand et pourquoi). S’il est bien fait, ce paragraphe d’introduction doit se suffire à lui-même et pourrait être publié tel quel dans les « brèves ». 
  • Étayez votre message : la suite du communiqué de presse vous permet de développer votre message. Veillez à structurer le texte avec des intertitres pour faciliter la lecture. 

Citez quelques chiffres-clés, faites référence à des études ou à des faits de société… Surtout, veillez à inclure l’une ou l’autre citation que les journalistes pourront reprendre sans avoir à vous recontacter. Exemple « Nous espérons que notre expérience pourra servir d’exemple à d’autres entreprises », déclare Olivier Rijckaert.

Veillez toutefois à rester bref. Le communiqué de presse idéal fait environ une page, soit 3.000 à 4.000 caractères espaces inclus.

  • Joignez une photo. Notre société est celle de l’image : ajouter une photo peut doubler la visibilité de votre message. Attention : les médias imprimés ont besoin de photos en haute définition : votre photo doit atteindre au moins 300 dpi. Si vous craignez que la photo soit trop lourde à envoyer par e-mail, ajoutez un lien dans votre message pour permettre de la télécharger. 
  • Restez sobre : un communiqué de presse n’est pas une publicité. Soulignez les mérites de votre entreprise, mais sans exagération.
  • Écrivez du point de vue du journaliste : si vous voulez que votre communiqué soit repris sans modifications, vous devez l’écrire du point de vue du journaliste, extérieur à l’entreprise. N’écrivez pas en « nous », mais toujours à la troisième personne : « L’entreprise a été récompensée pour son engagement sociétal. » 
  • Évitez le jargon professionnel, sauf si vous vous adressez exclusivement à des médias sectoriels, où ce vocabulaire spécifique est compris. 
  • Besoin d’un communiqué de presse dans une autre langue ? Faites appel à un professionnel. Rien de pire qu’un texte mal traduit. 

 

Conseil n° 5 : Mentionnez un contact

Il est impératif d’offrir au journaliste la possibilité de s’informer davantage s’il le souhaite. Veillez donc toujours à mentionner le nom et les coordonnées d’une personne de contact au bas du communiqué de presse, ainsi que l’adresse de votre site web. 

Enfin, n’oubliez pas non plus de publier votre communiqué sur votre propre site web et vos réseaux sociaux : soyez votre propre média ! Comme pour tout texte publié sur internet, pensez à appliquer quelques règles simples de SEO (lien vers mon dernier article Expert) pour faire monter votre texte dans le référencement naturel de Google.

En fin de texte, pensez aux boutons de partage vers les principaux réseaux sociaux pour permettre à vos lecteurs de diffuser l’information et augmenter ainsi votre lectorat d’un simple clic. 

  

Conseil n° 6 : Soignez votre timing de votre communiqué de presse

Last but not least, envoyez votre communiqué de presse au bon moment. Évitez les veilles de week-end ou de jour férié. Si vous annoncez un événement particulier ou invitez des journalistes sur place, faites-le à temps au risque que l’agenda des journalistes soit déjà complet. 

Pour conclure, si l’art du communiqué vous paraît trop ardu, faites appel à des professionnels. De nombreux prestataires de services, agences et bureaux de communication, peuvent vous aider à faire passer votre message et possèdent déjà les relais nécessaires dans les médias. Que cette collaboration soit ponctuelle ou plus régulière, elle peut s’avérer très précieuse. 

Partager