Axiles récolte 2,4 millions pour développer un « pied bionique »

3 octobre 2019 à 14:10 | 115 vues

© Axiles Bionics

Axiles Bionics, une spin-off de la VUB, annonce avoir rassemblé un capital de 2,4 millions d’euros. Ces investissements serviront à la mise au point de prothèses bioniques au profit des personnes amputées du pied. Cette collecte de fonds a été possible grâce à divers investisseurs privés ; principalement des anciens étudiants de la VUB et de l’ULB.

En dépit de la demande claire pour de meilleures prothèses cheville-pied, les innovations restent rares en raison de l’ingéniosité du corps humain et de la complexité à l’imiter. C’est en s’appuyant sur plus de dix ans de recherches chez BruBotics – le laboratoire de robotique avancée de la VUB – qu’Axiles Bionics a réussi à développer une technologie bionique capable de reproduire la combinaison unique de puissance et de flexibilité d’une cheville humaine. Celle-ci permet aux personnes amputées de retrouver une vie quotidienne presque normale.

« Nous sommes très heureux et enthousiastes d’avoir accumulé autant de capitaux privés pour développer notre technologie bionique et la transmettre aux gens », a déclaré Pierre Cherelle, docteur en robotique (VUB) et fondateur d’Axiles Bionics.

Persévérance

Le professeur Dirk Lefeber, responsable de BruBotics et promoteur de la recherche, et le professeur Dr. Bram Vanderborght se réjouissent de l’arrivée d’Axiles Bionics. « En tant que chercheurs, nous développons des prototypes très avancés à l’université, mais ils ne deviennent que rarement des produits au service de la société. Nous sommes donc très heureux que, grâce à la persévérance de l’équipe, cette prothèse sorte du laboratoire ».

Ils soulignent également le caractère novateur d’Axiles Bionics : « Dans le monde entier, seules 3 sociétés commercialisent de telles prothèses de cheville. C’est donc une grande nouvelle que nous puissions lancer une telle spin-off ici, à Bruxelles. »

Info : www.axilesbionics.com

Partager