AG Real Estate prône l’amélioration continue

Par Peter Van Dyck  - 4 octobre 2019 à 13:10 | 88 vues

D.R.

La mobilité durable, fondée sur les modes de transport alternatifs et la mobilité douce, s’inscrit dans les gènes d’AG Real Estate, la filiale immobilière d’AG Insurance. L’entreprise prône depuis 2007 une approche plus respectueuse de l’environnement, qui incite les collaborateurs à utiliser des moyens de transport plus écologiques pour diminuer la pression automobile. 

 

L’échange d’une place de stationnement contre un abonnement aux transports en commun ou la mise à disposition d’une flotte de véhicules pour des petits déplacements : voilà quelques exemples d’initiatives déjà prises par AG Real Estate. Le siège central favorise la mobilité douce en proposant des parkings à vélo, des armoires verrouillables et des douches pour les cyclistes. Lors de chaque recrutement, les HR Business Partners analysent avec les candidats les diverses options de mobilité pour atteindre le lieu de travail. En quête d’amélioration constante et de solutions aux défis sociétaux, AG Real Estate revoit continuellement sa politique de mobilité. « Nous visons une offre responsable qui réponde aux besoins des collaborateurs », déclare Véronique Mathonet, chief HR & communication officer. 

 

La plateforme Commuty 

AG Real Estate a quitté en 2015 le Botanic Building du boulevard Saint-Lazare pour rejoindre l’avenue des Arts. Le Botanic Building était bien situé, près de Bruxelles-Nord, mais l’entreprise avait vraiment besoin d’un environnement de travail plus agréable. Elle a donc profité du déménagement pour étudier les déplacements de ses collaborateurs. « Nous avons organisé une enquête mobilité, élaboré un manuel de mobilité et proposé une concertation personnalisée à chaque employé qui cherchait la façon la plus aisée de rejoindre son nouveau lieu de travail », raconte Véronique Mathonet.  

Peu après le déménagement, l’entreprise a ajouté des scooters électriques à la flotte de véhicules. AG Real Estate introduisit en 2016 la plateforme Commuty pour plus de fluidité de stationnement au siège, plus de voitures partagées et une automatisation des réservations de véhicules. 2018 vit l’arrivée d’un nouveau volet du plan Flex Income, avec des avantages mobilité tels que le leasing de vélos, le remboursement des frais de parking à la gare de départ, la conversion vers un abonnement de train de première classe ou encore le passeport Railease (pour combiner voiture de société et train). En 2019, l’entreprise remplaça sa Car Policy par une Mobility Policy. Les collaborateurs ont eu la possibilité d’opter pour un véhicule écologique plus propre ou d’échanger leur véhicule contre d’autres avantages via cash for car ou une prime mobilité. 

AG Real Estate peut difficilement donner des chiffres généraux quant à l’évolution des déplacements. Entre la première et la dernière enquêtes (2015 et 2018), l’entreprise a récupéré la gestion des centres commerciaux. Les collaborateurs de ces centres n’avaient pas forcément un accès facile aux transports en commun. Toute comparaison serait donc faussée. 

Véronique Mathonet

 

« Nous pouvons dire en revanche qu’avec la nouvelle politique de mobilité de début 2019, un tiers des collaborateurs a opté pour un véhicule plus propre qui émet moins de CO2, en échange d’autres avantages extra-légaux », confie Véronique Mathonet. « Depuis quelques années, nous avons de plus en plus de collaborateurs qui effectuent les trajets entre le domicile et le lieu de travail en transports en commun ou à vélo. Nous sommes convaincus des atouts d’une bonne communication, de la concertation sur la mobilité et des efforts conjoints des entreprises et des pouvoirs publics pour développer des solutions de mobilité alternatives et flexibles, au bénéfice du bien-être commun. »  

 

Partager