La mobilité à Bruxelles : comment éviter les bouchons ?

Par Tim Devriese  - 5 novembre 2019 à 09:11 | 255 vues

@Belga

Que faire pour éviter les embouteillages et fluidifier la mobilité à Bruxelles ? Les transports en commun ne sont pas la seule alternative à la voiture.  

Qui dit mobilité à Bruxelles, pense encombrements. Les automobilistes perdent environ 195 heures par an dans les embouteillages aux heures de pointe. Même les bus et les trams sont coincés et les cyclistes partagent la frustration générale.  

Avancer, quand tout est bloqué ? Mais oui. Une foule d’applications et d’entreprises spécialisées en mobilité sont apparues très récemment pour trancher le nœud gordien du trafic. Nous passons en revue quelques alternatives, pour éviter que l’arbre ne cache la forêt.  

 

La voiture  

Ben oui, l’auto peut être une alternative au trafic automobile, du moins si on l’utilise de façon intelligente. Il est fini, le temps du conducteur seul dans son véhicule. La solution des embouteillages passe par les voitures partagées 

Plusieurs acteurs sont actifs dans ce créneau à Bruxelles : Cambio, Poppy, Drive Now, e Zen Car, qui propose des véhicules électriques. Les autos partagées ne sont pas seulement intéressantes pour les particuliers, qui n’utilisent leur voiture qu’en cas de besoin. Elles sont aussi un exercice d’optimisation pour les entreprises, puisque plusieurs collaborateurs peuvent utiliser la même voiture. 

 

Le vélo et la trottinette  

Le vélo remplace de plus en plus souvent la voiture entre le domicile et le lieu de travail. La bicyclette troque son statut de loisir pour celui de la mobilité au quotidien. Plus besoin de posséder une bécane : les vélos partagés constituent une bonne alternative. 

Les célèbres vélos jaunes Villo! font désormais partie du décor de notre ville, même si d’autres acteurs sont apparus sur le marché : Uber, Billy Bike et Swapfiets. Et n’oublions pas la trottinette, un moyen de locomotion qui connaît un succès fou. Peut-être pas idéale pour faire des kilomètres, mais super pour parcourir la distance entre le parking, la station de métro et le lieu de travail. 

 

Les transports en commun  

L’alternative la plus évidente à la voiture, c’est évidemment les transports en commun, avec plusieurs acteurs à Bruxelles : la Stib, De Lijn, les TEC et la SNCB. Saviez-vous qu’il y a 34 gares (lignes S) à Bruxelles ? Bien pratiques pour le trajet entre le domicile et le lieu de travail.

 

Les applis 

Comment obtenir un aperçu pratique de la solution de mobilité idéale et la plus rapide du moment à Bruxelles ? Les start-up focalisées sur la mobilité surgissent de partout, de même que de nouvelles applications. Ces applis permettent de commander de la mobilité sous la forme d’un service et vous proposent de combiner plusieurs moyens de locomotion sur un seul trajet. 

Outre l’appli Google Maps, il y a aussi Citymapper, une excellente alternative. Cette appli indique par ailleurs les options de voitures et de vélos partagés. Et rien ne vous empêche de télécharger l’appli Skipr pour une utilisation locale. Cette start-up belge a déménagé d’Anvers vers Bruxelles en juin 2019. L’appli combine tous les modes de transport possibles, y compris les trajets en voiture et en train. 

Bref, si nous voulons améliorer la mobilité à Bruxelles et éviter les encombrements, nous devons utiliser intelligemment divers moyens de transport. Se rendre de A à B, c’est facile, même à Bruxelles.  

 

 

 

Partager