Les supermarchés font don de 21  millions de repas gratuits

14 novembre 2019 à 12:11 | 98 vues

L’année dernière, les supermarchés belges ont fait don de trois fois plus de repas qu’en 2015. C’est ce que révèle le récent rapport de Comeos, la fédération belge du commerce, à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation.

Selon celui-ci, les supermarchés gèrent mieux les excédents alimentaires et recourent nettement moins à l’incinération. Sous le hashtag « ZeroHunger », les Nations Unies entendent attirer l’attention sur la faim et la sécurité alimentaire dans le monde. D’où l’importance d’une gestion durable de l’alimentation.

57.000 repas

C’est pour cette raison que cette étude sur la prévention et la valorisation des denrées alimentaires invendues a été réalisée. Elle montre que les supermarchés ont fait don de 14,4 % de leurs invendus aux banques alimentaires, à la Bourse aux dons ou à des organisations plus locales. Ceci correspond à plus de 21 millions de repas soit 57 000 par jour.  

Le secteur du commerce est responsable de 2 % des pertes alimentaires dans l’ensemble de la chaîne, tandis que les consommateurs en représentent 13 %. L’industrie, elle, se taille la part du lion. Il est à noter que tous les invendus alimentaires ne peuvent être donnés. Les restes sont valorisés par fermentation ou transformés en aliments pour animaux et une quantité limitée est incinérée. Les supermarchés s’efforcent ainsi d’appréhender leurs invendus alimentaires de manière plus durable.  

« Nous sommes heureux de constater que les commerçants offrent plus spontanément leurs invendus alimentaires à celles et ceux qui en ont le plus besoin. De plus, l’impact du gaspillage alimentaire sur le climat est souvent sous-estimé. Ce rapport montre clairement que les commerçants peuvent également apporter leur contribution à la préservation de la planète », explique Dominique Michel, CEO de Comeos 

 

Info : www.comeos.be 

Partager