La VUB et l’ULB lancent des plans de diversité ambitieux avec le soutien d’Actiris

21 janvier 2020 à 11:01 | 865 vues

BELGIUM , BRUSSELS , FEB. 19, 2019 - BECI - Debate VUB - ULB - VUB Rector Caroline Pauwels & ULB RectorYvon Englert Copyright Danny Gys / Reporters

En tant que grands employeurs à Bruxelles, les universités veulent jouer un rôle exemplaire en matière d’égalité. La rectrice de la VUB, Caroline Pauwels, et le recteur de l’ULB, Yvon Englert, ont dès lors officiellement présenté leurs plans de diversité à Bernard Clerfayt, ministre de l’emploi de Bruxelles, et à Cathy Van Remoortere, directrice du marché du travail et de l’inclusion chez Actiris.

Le « plan d’action égalité » de la VUB se concentre sur le sexe et l’ethnicité, l’âge, l’orientation, la philosophie de vie et la classe sociale. D’ici 2021, l’université souhaite entre autres accueillir une candidate sur trois pour des postes vacants, développer et sensibiliser à la diversité. Un code de conduite a été récemment élaboré et un nouveau site Internet sur la diversité a été lancé. La VUB a également embauché un conseiller en égalité des ressources humaines, qui s’occupera des points d’action.

L’ULB quant à elle, met l’accent sur la diversité durable et souhaite développer une politique « genre et diversité ». Elle souhaite détecter les lacunes, initier de nouveaux projets, consolider les actions existantes, mais aussi respecter et dépasser le cadre légal. Un inventaire des mesures existantes a été réalisé selon cinq thèmes : personnes handicapées, genre, identité sexuelle, âge et origine culturelle. Des actions seront alors mises en œuvre endéans les deux ans par un collaborateur recruté avec le soutien d’Actiris.

Ces plans de diversité issus de l’enseignement supérieur sont une première pour Bruxelles et une étape importante vers une société plus inclusive. « Je suis heureuse qu’Actiris puisse partager son expertise avec l’ULB et la VUB. Nos consultants en diversité aident à l’élaboration d’une politique de recrutement inclusive et à la communication qui l’accompagne », conclut Cathy Van Remoortere.

 

Info: www.vub.be ; www.ulb.be ; www.actiris.be

Partager