Digita et CitizenLab remportent deux Innovative Starters Awards

13 février 2020 à 17:02 | 418 vues

Les fondateurs de la startup Digita.

Digita et CitizenLab, deux start-up incubées par Start-It@KBC, viennent de remporter deux Brussels Innovative Starters Awards décernés chaque année par Innoviris (l’Institut bruxellois de la recherche et de l’innovation).

Toutes deux se sont vu ainsi octroyer un montant de 500 000 euros pour poursuivre leurs développements. Mais qu’ont-elles de si innovant ? Digita, d’une part, travaille notamment en collaboration avec Tim Berners-Lee, l’un des inventeurs du World Wide Web, à la mise en œuvre d’un web mondial de données à caractère personnel.

« Au sein d’un tel réseau, chacun disposera d’un coffre-fort virtuel avec un ensemble uniforme de données, même si celles-ci sont en fait stockées auprès de différentes entreprises. Grâce à quoi on pourra les récupérer sans difficulté, gérer leur accès et les tenir à jour », affirme l’un des fondateurs de Digita, Tom Haegemans, également professeur de gestion informatique à la KU Leuven. Le montant gagné sera donc principalement utilisé pour le développement de produits permettant aux entreprises de créer ce réseau mondial de données à caractère personnel.

Des entreprises comme Zalando, Amazon, Google ou Facebook possèdent chacune une copie de vos données à caractère personnel. Une copie, pas nécessairement à jour, avec laquelle elles peuvent théoriquement faire ce qu’elles veulent. En outre, tant d’entreprises ont une copie de vos données personnelles que vous ne savez finalement plus lesquelles en disposent, ni si ces données sont correctes. Digita a conçu un projet ambitieux visant à supprimer définitivement ce problème : « Nous constatons souvent que les entreprises ne savent pas vraiment à quelles fins elles sont autorisées à utiliser les données à caractère personnel de leurs clients, par quels systèmes les stocker correctement, et comment les maintenir à jour sans difficulté. Cela est dû au fait qu’il existe souvent au sein d’une même entreprise différente copies des données personnelles des clients et qu’en outre, celles-ci sont stockées dans des systèmes qui ne sont pas interconnectés. Un web de données à caractère personnel est appelé à résoudre tous ces problèmes », explique Tom Haegemans.

Les fondateurs de CitizenLab.

CitizenLab, de son côté, continue à développer sa plateforme de participation citoyenne permettant aux villes et gouvernements de développer la démocratie numérique via des outils de consultation des citoyens en ligne. « Le projet de CitizenLab permettra de plus aisément prendre en compte les avis des citoyens, enjeu important en termes de démocratie participative. Ce projet, de haute qualité technologique, a donc également séduit le jury en raison de son haut potentiel d’impact social et de son adéquation avec les priorités régionales en matière de soutien à la prise de décision participative et inclusive », explique Damien Littré, conseiller Innoviris. Le prix sera consacré à la mise en œuvre du plan stratégique de CitizenLab, dont la mission principale est d’accroître l’efficacité de la démocratie participative en utilisant l’intelligence artificielle.

CitizenLab souhaite également développer une nouvelle fonctionnalité permettant aux décideurs politiques de combiner plusieurs sources de données au sein de la plateforme afin d’évaluer leurs politiques en temps réel. Wietse Van Ransbeeck, co-fondateur et CEO de CitizenLab, est très reconnaissant du soutien d’Innoviris : « Nous allons maintenant investir dans la Recherche & Développement et rapidement agrandir l’équipe. CitizenLab veut devenir un pionnier mondial de la démocratie numérique depuis Bruxelles ».

Depuis 2015, CitizenLab a travaillé avec plus de 125 villes et gouvernements dans 10 pays différents pour améliorer la démocratie numérique. La plateforme est actuellement utilisée en Belgique, en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, au Chili ou encore au Danemark.

 

Info: www.startit.be ; www.digita.ai ; www.citizenlab.co

Partager