Les Émirats, objectif atteint pour Debailleul

Par Vinciane Pigarella  - 13 mars 2020 à 13:03 | 435 vues

Lorsqu’il participe avec Beci, en octobre dernier, à une mission économique aux Émirats Arabes Unis (EAU), David Giordano, CEO de la pâtisserie-chocolaterie Debailleul, ne s’attend pas à envoyer sa première commande quelques semaines plus tard. Aujourd’hui, il en est à sa troisième livraison. 

 

Novembre 2018, c’est le grand retour de la pâtisserie-chocolaterie Debailleul à Bruxelles avec l’ouverture d’un nouveau point de vente sur la Grand-Place. David Giordano, son nouveau CEO, pense déjà à la phase suivante : l’expansion internationale. « Nous étions déjà bien implantés au Japon où la marque n’a plus rien à prouver. Cétait le moment d’explorer de nouveaux territoires et les Émirats étaient un des objectifs. » À la rentrée 2019, l’opportunité de participer à une mission économique à Dubaï, organisée par Beci, se précise. Le succès sera au rendez-vous. 

La mission a eu lieu en étroite collaboration avec le réseau Enterprise Europe Network (EEN) dont Beci fait partie. « Ce réseau, lancé en 2008 par la Commission européenne, est actif dans plus de 60 pays. EEN, tout comme Beci, veut aider les TPE et les PME à s’exporter à l’international », précise Sybille Motte, International Trade Advisor chez Beci. « Nous avons accompagné une délégation de dix personnes, provenant de secteurs variés. Nos membres ont pu échanger avec des membres de la chambre de commerce de Dubaï mais également des chambres britannique, italienne, hongroise ou encore grecque, qui étaient du voyage. » 

Sa réussite, David Giordano la doit en partie à cette mission : « Le planning était chargé et riche de rencontres. Pendant cinq jours il n’y a eu aucun temps mort. La mission se déroulait essentiellement à Dubaï, mais nous avons voyagé dans les émirats d’Abou Dhabi et Ras al Khaïma. L’équipe de Beci cerne très bien les besoins des participants. J’ai pu entrer directement dans ce marché sans devoir réaliser de voyage d’exploration. » 

Sybille Motte, qui accompagnait la mission sur place, rappelle que la réussite d’une participation à un tel événement dépend surtout de la proactivité du participant. David Giordano l’a bien compris : « C’est à nous à créer des liens, de nouer des contacts. Beci ou l’Awex (également présente sur place, ndlr) sont d’excellents facilitateurs, qui nous ouvrent des portes, mais après, c’est à nous de créer le lien. » 

 

« Mieux que je ne l’aurais imaginé » 

L’homme profite du voyage pour réactiver d’anciens contacts. Une initiative qui porte ses fruits, puisque l’un d’entre eux est devenu son premier client émirati. « C’est une synchronicité qui s’est faite naturellement. Aujourd’hui, nos produits sont distribués au Forever Rose Café, un salon de thé de très haute gamme à Abou Dhabi.  La première livraison était un test pour sélectionner les produits à vendre dans le salon de thé. En trois jours, tout a été vendu. La troisième commande de ce client vient d’être expédiée. » Lorsqu’on lui demande s’il s’y attendait, il répond, encore un peu étonné : « Non, pas du tout. Ce voyage est allé plus loin que ce que j’aurais pu imaginer. Il faut être attentif aux opportunités, même si on ne les voit pas directement. 95 % de la consommation food and beverage aux Émirats est importée. La concurrence est rude.  Il faut être le meilleur dans son domaine. » 

David Giordano pense déjà au futur : « Notre client va ouvrir d’autres salons de thé, à Dubaï puis Riyad et Doha. » Mais hors de question de se concentrer sur ce client unique. Le CEO de Debailleul a déjà des contacts avec l’administration de Ras al Khaïma et avec BelExpo, coordinateur du pavillon belge à l’expo universelle de Dubaï, du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021.  Une opportunité supplémentaire de développer la présence des pâtisseries Debailleul dans la région 

Info : Sybille Motte, International Trade Advisor – Tél. +32 2 563 68 54, smo@beci.be  

  

 

Partager