Coronavirus : comment l’économie européenne résiste

13 mars 2020 à 10:03 | 679 vues

European union flag against parliament in Brussels, Belgium

En ce qui concerne la R&Dmobilisation de 140 millions d’euros de fonds publics et privés pour des recherches sur des vaccins, le diagnostic et le traitement. Sur le plan économique, des aides d’État pourront être accordées aux entreprises qui en ont besoin. Une «Initiative d’investissement pour la réponse au coronavirus» visant les systèmes de soins de santé, les PME, les marchés du travail, et d’autres composantes vulnérables des économies sera mise en place. Les investissements seront considérables et atteindront rapidement 25 milliards d’euros. À cet effet, il sera proposé de libérer 7,5 milliards d’euros en liquidités d’investissement.  

Comment fonctionnera cette initiative d’investissement 

Afin de mobiliser rapidement 25 milliards d’euros d’investissements publics européens, la Commission proposera de renoncer cette année à son obligation de demander le remboursement des préfinancements non dépensés pour les Fonds structurels et d’investissement européens, actuellement détenus par les États membres. Les États membres seront invités à utiliser ces montants pour accélérer leurs investissements dans le cadre des Fonds structurels. Ils les utiliseront pour le cofinancement national qu’ils auraient dû normalement fournir eux-mêmes afin de recevoir les prochaines tranches de leurs enveloppes au titre des Fonds structurels. Compte tenu des taux de cofinancement moyens dans les États membres, les 7,5 milliards d’euros pourront permettre la mobilisation et l’utilisation de quelque 17,5 à 18 milliards d’euros de financements structurels à travers l’UE.  

Partager