Coronavirus : le Gouvernement bruxellois aux côtés des entreprises

16 mars 2020 à 14:03 | 898 vues

Skyline during sunrise and view on skyscrapers

Suite aux décisions prises par le Conseil national de sécurité, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a pris des mesures immédiates à l’attention du secteur économique et des entreprises impactées par le COVID-19, avec une attention toute particulière pour l’Horeca, mais aussi les secteurs culturel, hôtelier et événementiel.

Pour rappel, le Conseil national de sécurité a notamment pris les décisions suivantes :

  • Les discothèques, cafés et restaurants sont fermés ;
  • Les hôtels restent ouverts sauf leur éventuel restaurant ;
  • La livraison à domicile et le drive-in sont permis ;
  • Les commerces restent ouverts toute la semaine sauf le weekend ;
  • Les magasins d’alimentation et les pharmacies restent quant à eux ouverts normalement (weekend compris). Néanmoins, il leur est recommandé d’augmenter les mesures d’hygiène sur base des recommandations déjà formulées.

Les problèmes auxquels sont soumis les entreprises sont de plusieurs ordres : une difficulté en termes de liquidité et de trésorerie, des investissements planifiés remis en question, une diminution de la production de produits ou services et une perte de fréquentation et de clientèle.

Aujourd’hui le Gouvernement a annoncé les mesures suivantes :

  • Un soutien fort à la trésorerie des entreprises touchées via l’octroi de garanties publiques (via le Fonds bruxellois de garantie) sur des prêts bancaires, pour un total de 20 millions d’euros
  • Un moratoire sur le remboursement des prêts accordés par finance&invest.brussels aux entreprises impactées
  • Le renforcement de l’accompagnement des entreprises en difficulté via le Centre pour les entreprises en difficultés
  • L’anticipation du traitement et de la liquidation des aides économiques à destination prioritaire du secteur Horeca, mais aussi des secteurs culturel, hôtelier et événementiel
  • Une simplification et une bienveillance administrative à l’attention des entreprises et commerces impactés

D’autres mesures sont également analysées, parmi lesquelles l’assouplissement de certaines taxes régionales comme la City tax mais aussi des mesures qui pourraient accompagner et encourager les plateformes collaboratives de livraison.

Ces mesures s’ajoutent aux dispositif annoncés par le Gouvernement le 4 mars 2020, à savoir :

  • La mise sur pied d’une Task force réunissant les membres du Conseil stratégique de l’Economie élargi à visit.brussels. Celle-ci pourra faire appel à l’expertise du Conseil Economique et Social bruxellois et des différents secteurs économiques pour s’informer des réalités du terrain.
  • En termes d’information et de communication, Beci centralise et diffuse toutes les informations officielles susceptibles d’aider les entreprises et entrepreneurs bruxellois à propos des conséquences du Covid-19. Ces informations sont accessibles sur www.beci.be ou, directement par téléphone, en composant le 02 533 40 90 .

 

Ces mesures complètent celles mises en place par le Gouvernement fédéral, à savoir, la reconnaissance du Covid-19 comme motif de chômage temporaire pour force majeure ; le chômage temporaire pour raisons économiques ; un plan de paiement pour les cotisations sociales patronales, la TVA, le précompte professionnel et l’ISOC ; une réduction des paiements anticipés des indépendants ; le report ou dispense de paiement des cotisations sociales des indépendants ; l’obtention d’un revenu de remplacement en faveur des indépendants ;…

 

Partager