Accordez-vous de vraies récompenses

Par Erick Thiry  - 31 mars 2020 à 13:03 | 294 vues

(c) Getty

En cette période de confinement, nous essayons tous de nous occuper. Certains sont très actifs, d’autres un peu moins. Toutefois, vu les circonstances, maintenir l’attention sur une tâche, une lecture, une étude peut se révéler plus compliqué que d’habitude.

Dans l’enseignement supérieur, une leçon dure rarement plus d’une heure trente. Dans l’enseignent secondaire et primaire, les « périodes » sont plutôt de 50 minutes à une heure. Parce que l’esprit a du mal à rester concentré au-delà de ce temps.
Alors, pensez à vous accorder – plus fréquemment qu’avant le confinement – de petites pauses détentes.

J’ai repensé au temps désormais lointain où j’étais aux études supérieures et où je préparais mes examens. Toutes les heures trente, j’écoutais trois 45 tours. C’était ma manière de décompresser avant de me remettre à l’étude, le cœur bien à l’ouvrage.

Petit conseil sans prétention : ne profitez pas de vos pauses pour « laisser entrer l’intrus virtuel ». Consultez vos messages durant vos pauses, et c’est parti pour que votre esprit soit encombré de sollicitations, demandes d’action, que sais-je encore.

Terminez plutôt l’action que vous avez entamée et que vous avez interrompue pour vous détendre et consultez vos messages à des moments définis.

Sans cela, votre récompense pourrait se transformer en… souffrance.

A bientôt !

Partager