18 conseils pour rebondir

Par Emmanuelle Einhorn  - 15 avril 2020 à 11:04 | 379 vues

©GettyImages

Retour sur le formidable Webinaire organisé à l’initiative de 60.000 Rebonds & Harmonie Mutuelle : Entrepreneurs dans la tempête, comment préparer le rebond dès maintenant ?

Mais quelle énergie positive ai-je après un peu plus d’une heure de ce webinaire au format dynamique : 5 orateurs et une modératrice qui a parfaitement géré le temps de paroles. Comme quoi il y a des initiatives qui vous tirent vraiment vers le haut ! Et je ne suis pas la seule avoir été portée puisque les organisateurs peuvent se féliciter d’avoir regroupés pas moins de 1020 participants !

J’en retiens avant toute chose énormément de bon sens ! Je me rends compte que les conseils fondamentaux, élémentaires que je prodigue tous les lundis aux starters sont les bons. En temps de crise, c’est ceux-là qui feront la différence. Par exemple : s’entourer, communiquer (maintenir la communication au centre des relations), préserver la santé et l’équilibre du chef d’entreprise, Cash is king !

J’ai une envie spéciale de remercier les orateurs et les organisateurs ! Et aussi et surtout de partager avec vous les quelques conseils que j’ai retenus :

  1. Ne pas se laisser submerger par le flux d’informations : prendre ses distances par rapports aux informations anxiogènes. Pourquoi ne pas aller choisir l’information qui vous intéresse au lieu de la subir ?
  2. S’entourer pour déposer votre « charge » : mentor, ami, … se décharger, prendre du recul (gestion du stress) et reprendre les commandes. C’est la condition pour redevenir clairvoyant et prendre les bonnes décisions.
  3. S’entourer aussi de conseils de qualité : faites appel dans votre entourage aux conseillers qualifiés (légal, financier,…) et pensez aussi à des experts qui ont de l’expérience en gestion de crise.
  4. Se tourner vers les réseaux d’entreprise : ils sont nombreux et mobilisés pour vous aider. Par exemple : Le Réseau entreprendre, Les Chambres de commerce, Les réseaux d’affaire, Les associations d’entraide type 60.000 Rebonds et Second Souffle en France ou le Ced et Restart en Belgique.
  5. Évaluer sereinement et avec recul les procédures : par exemple la PRJ (Procédure de redressement judiciaire). Le pas est parfois difficile à passer, le taux de réussite est faible mais cela peut s’avérer une vraie solution. N’attendez pas trop, le timing d’entrée est primordial pour en assurer le succès.
  6. Adopter une approche tactique et se fixer des objectifs SMART : Spécifique, Mesurable, Assignable, Réaliste, Temporel
  7. Anticiper, anticiper et encore anticiper.
  8. Faire preuve d’exemplarité, alors les équipes suivront de manière fluide. Par exemple diminuer sa rémunération, ses avantages,…
  9. Préserver ses équilibres : s’accorder du temps de repos, de décompression,… Hygiène de vie, alimentation, sommeil, sport … La santé d’une entreprise dépend aussi de la santé de son dirigeant.
  10. Oser communiquer sur le fait que cela ne va pas, sur le fait qu’on a besoin d’aide. Une fois qu’on aura accepté et qu’on sera capable de le communiquer tout devient plus fluide.
  11. Oser demander : « On a plus de chance d’obtenir ce qu’on demande que ce qu’on mérite ».
  12. La trésorerie est reine : A. Prioriser les fournisseurs, se concentrer sur ceux qui sont indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise et avoir le courage de couper les fournisseurs non indispensables, tout comme d’arrêter de produire les services et produits accessoires. B. Recouvrer les factures : il faut récupérer l’argent qui vous est du. Soyez ouvert dans la communication avec vos clients, ils traversent la même crise que vous. Essayer de trouver des solutions, dialoguer mais concentrez-vous sur la récupération de vos créances. C. Dialoguer avec les institutions bancaires pour trouver des solutions. D. Prévoir un plan de trésorerie à au moins 6 mois.
  13. Communiquer : maintenir une fluidité et une continuité dans la communication avec les parties prenantes (in & out de l’entreprise). Communiquez avec vos équipes, soyez transparent et honnête mais ne manquez pas de distiller des messages positifs et de les remercier. Communiquer avec vos clients et vos fournisseurs.
  14. Maintenir le relationnel avec vos clients. Vous n’êtes peut-être plus capable de leur vendre pour le moment mais vous vous devez d’entretenir un relationnel de qualité. La relation pour la relation.
  15. Admettre que les choses ne seront plus comme avant : Et anticiper le fait qu’il faudra prévoir un sas de transition à la sortie du confinement.
  16. Fonctionner par étapes
  17. S’appuyer sur ses collaborateurs ! Ils sont riches en ressources. Nicolas Doucerain explique : Lors de l’immense crise que son entreprise a traversée, il a réuni ses 92 employés en 8 groupes pour brainstormer et se réinventer. 23 idées/projets en sont sortis. 21 ont été un échec et 2 un succès. De l’un des deux a émané un contrat à un million d’euro qui a été décisif pour la réussite du plan de relance. LES COLLABORATEURS !
  18. Se concentrer sur les faits positifs et célébrer chaque petite victoire aussi petite soit-elle.

Les orateurs :

  1. Guillaume Mulliez président de l’Association française 60.000 Rebonds. Une association qui est aux côtés des entrepreneurs !
  2. Olivier Lajous Amiral et ex-DRH de la Marine Nationale – Les parallèles avec un navire, la tempête, l’horizon, le confinement, un équipage … plus que parlant.
  3. Lionel Fournier, directeur de Harmonie Mutuelle
  4. Nicolas Douceran, auteur de « Ma petite entreprise a connu la crise ! » Un chef d’entreprise très inspirant ayant connu une crise incroyable en 2008 et s’en étant relevé. 55% du CA perdu en 2 mois, 2 millions de perte en 9 mois, plus de 90 employés. Procédure judiciaire et aujourd’hui une entreprise rayonnante ! Ca fait du bien !
  5. Vincent Moncorgé, associé de MCG Opportunités.
  6. Une magnifique modératrice, Sandra Le Grand, qui a tenu a merveille le timing, l’énergie, interagit et posé les bonnes questions.

 

 

Partager