Penser le développement en temps de crise

Par  - 17 avril 2020 à 14:04 | 1482 vues

Les crises sont des moments de grandes difficultés et de grands bouleversements, où les points d’appui les plus solides se dérobent tout à coup. Il n’y a plus de valeurs sûres, plus de règles établies. Mais il y a pourtant un avenir à penser, pour la reconstruction économique.

« C’est tout l’enjeu de ce moment », déclare Stéphane Baudry, le nouveau Covid Crisis Manager de Beci. « On peut faire du management de développement en période de croissance et même en période de récession ; mais en période de crise ? C’est une situation inconnue, qui nous impose une brutale remise en question. Ce qu’a dit le président Macron, ‘Nous sommes en guerre, mais l’ennemi est invisible’, a quelque chose de vrai. Nous sommes comme sous un bombardement : on se cache et on attend. Mais, même s’ils sont invisibles, les dégâts sont bien là. Le plus dur et le plus long sera de reconstruire. Au plus tôt on s’y prend, au mieux on se coordonne, au plus rapide sera la reconstruction économique. »

Stéphane Baudry, qui a fait toute sa carrière dans la presse, sait de quoi il parle : « Aussi loin que je m’en souvienne, la presse a toujours été en crise. Je n’ai connu que cela. Tout le chemin, c’est d’en sortir. »

Selon lui, les esprits sont déjà mûrs : « Avant le pic de l’épidémie, on avait déjà dépassé le pic de conscientisation. Quand on comprend ce qui est en train de se passer, on peut se projeter dans une vision ‘glissante’, évolutive et donc de reconstruction économique. On sait que c’est grave, qu’il y a des morts. On a compris qu’il y aurait aussi des changements de business. La crise va laisser des traces ; on ne reviendra pas au ‘statu quo ante’. Pour avancer dans ce nouveau paysage, on a donc besoin de gens qui connaissent les métiers. »

C’est pourquoi, autour de Stéphane Baudry, Beci réunit une cellule de crise centrée sur les compétences. « L’idée n’est pas de répéter ce qu’ont déjà dit les experts ; nous ne le savons pas mieux qu’eux. Ce qu’il faut, c’est accompagner nos entrepreneurs bruxellois pour les aider à s’en sortir. Concrètement, c’est du soutien psychologique, du relais vers le politique, de l’aide juridique, et bien sûr des questions de reconstruction économiques : les besoins sont estimés à 3 milliards d’euros pour sauvegarder l’économie bruxelloise. Pour cela, on verticalise les compétences de nos collaborateurs, dans les domaines où ils sont légitimes. Ça commence tout de suite ! »

 

Nos spécialistes :

Stéphane Baudry – Covid Crisis Manager Lire plus
Salima Serouane – Bank Liaison Officer Lire plus
Olivier Khan – Public Sector Officer Lire plus
Catherine Mertens – Coaching Officer Lire plus
Frédéric Simon – Employment Officer Lire plus
Camille Callens – Revival Officer Lire plus
Sybille Motte  & Jean Philippe Mergen – Import/export Officer Lire plus
Eric Vanden Bemden – Real Estate Officer Lire plus
Jan De Brabanter & Olivier Willocx – Lobby Officer Lire plus
Alexis Bley – Legal Officer Lire plus
Emmanuelle Einhorn – Digitalization & Growth Officer (à venir)

 

Partager