1.000 masques ‘Sprout’ pour les héros de l’UZ Brussel

5 mai 2020 à 17:05 | 841 vues

L’hôpital universitaire de la VUB (UZ Brussel), à Jette, a reçu 1.000 masques ‘Sprout’ en tissu aux couleurs de « Sprout to be Brussels », offerts par Beci, la Chambre de Commerce & Union des Entreprises de Bruxelles. Ils sont destinés à la Villa Samson, une annexe de l’hôpital qui organise, pendant l’épidémie, le soutien psychologique au personnel hospitalier.

Ils ont été remis ce mardi par Jan De Brabanter, Secrétaire Général de Beci, à Marc Noppen, CEO de l’UZ Brussel.

Ces masques en tissu, lavables et réutilisables, ont été acquis par Beci avec un lot de 10.000 masques destinés aux travailleurs bruxellois, dans le cadre de l’initiative citoyenne « Sprout to be Brussels ». « Un projet né au lendemain des attentats du 22 mars 2016, qui symbolise la résilience mais aussi l’esprit bruxellois, avec un brin d’humour bien utile à surmonter les crises », rappelle Jan De Brabanter. « Nous l’avons soutenu dès le début et il nous semble plus que jamais nécessaire. »

« À l’heure du déconfinement, nous avons voulu renouveler ce soutien en offrant des masques, pour aider les travailleurs bruxellois à se protéger. » Les masques « Sprout to be Brussels » seront disponibles auprès de Beci. Les entreprises intéressées, ou celles qui souhaiteraient commander leurs propres quantités, trouveront plus d’information sur son site web.

« Donner 1.000 masques à l’UZ Brussel, c’est un modeste geste de solidarité que nous voulions faire pour témoigner notre reconnaissance à tout le personnel des hôpitaux », reprend M. De Brabanter. Pourquoi les offrir à l’UZ Brussel ? « Pour les remercier, parce que ce sont eux qui nous aidés à qualifier l’offre de notre fournisseur, à valider ces masques, et parce qu’ils en ont l’usage. »

Les masques en tissu ne sont pas adaptés au traitement des patients atteints du covid-19, mais l’UZ Brussel les destine à la Villa Samson, une institution où les patients peuvent habituellement recevoir la visite de leur animal de compagnie ou le réconfort d’un animal de thérapie. Pendant l’épidémie, la Villa Samson organise un service de soutien psychologique au personnel hospitalier, très éprouvé. Les masques en tissu y seront donc bien utiles.

 

 

Partager