Feu vert définitif à la réouverture des magasins

7 mai 2020 à 16:05 | 659 vues

©Unsplash

La FEB se réjouit que le Conseil national de sécurité ait donné le feu vert définitif à la réouverture des magasins le 11 mai. Il s’agit d’une nouvelle phase importante dans le redémarrage progressif de l’économie et donc dans la poursuite de la diminution du chômage temporaire. Le prochain défi consiste maintenant à prévoir des capacités d’accueil suffisantes pour les enfants de ceux qui reprennent le travail. En outre, il reste impératif que nous continuions tous à faire preuve de la discipline nécessaire et à suivre rigoureusement les consignes de sécurité pour éviter une deuxième pandémie.

 

Adaptation rapide de l’arrêté ministériel

Le Conseil national de sécurité a décidé aujourd’hui qu’une nouvelle phase de la stratégie de déconfinement pourra débuter le lundi 11 mai. À cette date, tous les commerces pourront rouvrir de manière contrôlée, moyennant respect des règles de base connues et de mesures de sécurité spécifiques. La FEB se réjouit que cette réouverture s’applique à tous les commerces, sans discrimination de taille ou de secteur. Afin de fournir au plus vite des informations claires aux commerces concernant cette réouverture, la FEB demande que l’arrêté ministériel soit communiqué rapidement.

 

Un plan bien pensé pour l’accueil des enfants

Ce deuxième assouplissement des mesures visant à lutter contre le coronavirus permettra à quelque 5 à 10% de l’activité économique de reprendre le 11 mai. Cela signifie que de nombreuses personnes pourront reprendre le travail et devront dès lors trouver des structures d’accueil pour leurs enfants. Pour rendre possible le redémarrage de l’économie, la FEB appelle à de bons accords entre le monde de l’enseignement et les autres instances afin de pouvoir prévoir des capacités d’accueil suffisantes pour les enfants de tous les parents qui travaillent.

 

Éviter un deuxième lockdown

Relancer notre économie de manière sûre, mais sans hésitation : tel est aujourd’hui le défi. En effet, la vigueur du redémarrage du commerce, du secteur des services et des entreprises de production déterminera notre prospérité, nos emplois et l’efficacité de nos soins de santé. La FEB insiste donc pour que ‘tous’ les Belges – entrepreneurs, travailleurs, clients, jeunes et plus âgés ­­– suivent rigoureusement les consignes de sécurité. Si les règles ne sont pas respectées, il y a un risque de résurgence du virus et d’un nouveau durcissement des mesures. En cas de deuxième lockdown général de plusieurs semaines dans l’ensemble du pays, des milliers d’entreprises pourraient faire faillite. Des mesures visant à renforcer la solvabilité des entreprises sont par conséquent que nécessaires.

« Il est positif que le plan par étapes prévu soit respecté et que les magasins puissent rouvrir le 11 mai. Les commerçants sont prêts à accueillir leurs clients en toute sécurité. Lors du premier grand assouplissement de ces derniers jours, les entreprises ont montré qu’elles pouvaient redémarrer dans des conditions sûres. Nous devons à présent poursuivre cette tendance et respecter strictement les mesures de sécurité, afin de pouvoir concilier le redémarrage de l’économie et la santé de la population », déclarePieter Timmermans, CEO de la FEB.

[Source : FEB]

 

Newsletter Générale - Article

  • Soyez toujours informés, abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Partager