Un nouveau certificat médical : le certificat de « quarantaine »

12 mai 2020 à 09:05 | 346 vues

©gettyimages

La crise du Covid-19 s’accompagne de son lot de nouvelles terminologies, mais également de mots mystérieux que l’on croyait disparus, comme celui de « quarantaine ».

La Conférence Interministérielle Santé du 4 mai dernier a décidé de remettre le mot à l’ordre du jour.

En effet, un certificat dit « de quarantaine » sera dorénavant délivré au travailleur apte à travailler, mais qui ne peut se rendre sur son lieu de travail, notamment :

  • s ’il a été en contact étroit avec une personne infectée ou s’il est lui-même infecté tout en ne présentant pas de symptômes.
  • si sa situation médicale est à risque (par exemple si ses défenses immunitaires sont affaiblies.

Nouveau certificat médical pour distinguer la quarantaine de l’incapacité de travail

Si votre travailleur se trouve en incapacité de travail, il perçoit de manière classique son salaire garanti durant le premier mois d’incapacité. C’est ensuite la mutuelle qui intervient.

Pour les travailleurs en quarantaine, deux situations sont possibles. Soit ces travailleurs sont en mesure de télétravailler et ils percevront alors leur salaire habituel, soit ils ne sont pas en mesure de télétravailler et ils pourront alors bénéficier d’allocations de chômage temporaire.

Pour un patient recevant un certificat de « quarantaine », la règle générale est la sortie interdite. Cela dit, le médecin évaluera chaque situation individuelle et informera son patient des sorties indispensables restant autorisées (exemple : les rendez-vous médicaux essentiels qui ne peuvent être reportés).

 

Newsletter HR & Social

  • Soyez toujours informés, abonnez-vous à la newsletter HR & Social de Beci (gratuit)

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager