Le réseau électrique bruxellois est-il prêt pour le parc de véhicules électroniques ?

Par Peter Van Dyck  - 26 mai 2020 à 09:05 | 112 vues

flotte électrique

Le gouvernement bruxellois a décidé d’interdire tous les véhicules fonctionnant à l’essence, au diesel et au GPL à partir de 2035. D’ici là, l’électrification du parc automobile bruxellois devrait être opérationnel. On estime qu’il faudra installer jusqu’à 8500 stations de recharge. Le réseau électrique bruxellois est-il prêt pour cela ?

Le fait qu’un peu plus de 80% du réseau électrique bruxellois soit équipé de 230 volts, alors que 400 volts sont nécessaires pour installer des stations de recharge rapide, est parfois cité comme la principale faiblesse du réseau électrique actuel. Une critique injustifiée, répond Sibelga. Le gestionnaire du réseau électrique bruxellois souligne que toutes les stations de recharge rapide – où qu’elles soient installées – seront directement connectées à 3 000 points de 400 volts du réseau, répartis sur l’ensemble du territoire. Le réseau électrique d’Oslo, leader mondial de la mobilité électrique, montre que c’est suffisant.

Sibelga a informé le gouvernement bruxellois qu’il souhaite assumer un rôle de coordination pour la transition et met un point d’honneur à bien se préparer pour 2035. Il est certain que si la tarification est suffisamment étalée dans le temps et dans l’espace, il n’y a pas de risque de surcharge à court et moyen terme. « Une étude récente réalisée avec les autres opérateurs du réseau électrique belge confirme qu’il n’y a pas de risque de surcharge à un taux de pénétration de 20% des véhicules électriques, comme prévu dans le plan Horizon 2030. De plus, grâce à une gestion intelligente de la recharge, nous pourrons éviter des investissements excessifs dans le réseau », déclare Mehdi Khrouz, expert en mobilité alternative chez Sibelga. « Nous réfléchissons beaucoup à la manière dont nous pouvons construire une infrastructure intelligente et intégrée de stations de recharge. Nous avons besoin de mécanismes qui tiennent compte des souhaits des utilisateurs, mais qui permettent également de facturer à bas prix en cas de surplus d’électricité importants sur le réseau ».

La Febiac est sur la même ligne. La fédération automobile souligne également l’importance de la distribution, étant donné l’impact majeur que le chargement à domicile en particulier a sur le réseau local. « Afin d’équilibrer la demande d’électricité et d’éviter des effets indésirables, les voitures électriques et leurs stations de recharge doivent communiquer avec le réseau », explique Joost Kaesemans, directeur de la communication de la Febiac. « Cuisiner à six heures du soir, mettre la machine à laver en marche et brancher la voiture en même temps n’est pas un bon plan. Contrairement à ces tâches ménagères, vous pouvez reporter le chargement de la voiture aux heures creuses de la nuit. C’est pourquoi les chargeurs intelligents sont indispensables. Si vous disposez également d’un compteur intelligent qui fonctionne à des tarifs différenciés en fonction de la demande d’électricité, alors en tant que consommateur, vous pouvez bénéficier d’une tarification aux heures les moins chargées du réseau ».

 

Sibelga donne le bon exemple

Sibelga est un précurseur dans le domaine de la transition énergétique et rend son propre parc de véhicules considérablement plus écologique. D’ici 2021, la moitié d’entre eux devraient fonctionner au GNC ou à l’électricité, et d’ici 2028, les 373 véhicules commerciaux devraient être écologiques. Sibelga dispose de deux pompes à GNC à remplissage lent et de plus de 20 stations de recharge électrique dans ses locaux du Quai des Usines. L’entreprise souhaite partager son expertise en matière de mobilité alternative avec les autorités locales. Toute municipalité, zone de police ou autorité régionale peut contacter Sibelga pour obtenir des conseils sur l’écologisation de la flotte de l’entreprise et l’installation de stations de recharge et de pompes à GNC. Cette année encore, le gestionnaire de réseau met en place une centrale d’achat pour faciliter l’achat de véhicules et de solutions de recharge écologiques par les autorités.

 

Newsletter Mobilité

  • Soyez toujours informés, abonnez-vous à notre Newsletter Mobilité

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager