Quelles possibilités de navettage après le COVID-19 ?

23 juin 2020 à 13:06 | 441 vues

©Pixabay

Les navetteurs hors de Bruxelles représentent la moitié des emplois de la région de la capitale. Un accès aisé à la Région est donc essentiel pour notre économie et notre emploi.

Avec la mise en œuvre des mesures de sécurité en réponse à la crise du COVID-19, les déplacements vers et depuis Bruxelles ont été considérablement réduits. Les entreprises sont passées massivement au télétravail et de nombreuses entreprises ont dû fermer car elles n’ont pas pu poursuivre leurs activités pendant cette période. La surveillance par le laboratoire EluciDATA by Sirris montre que sur les principaux axes de circulation à Bruxelles, le trafic a diminué jusqu’à 50% (par exemple Avenue Charles-Quint, Quai de Willebroeck et tunnel Trône) et dans certains endroits jusqu’à 80%.

Il reste à voir comment les déplacements domicile-travail évolueront au cours des semaines et des mois à venir, quand les mesures de sécurité seront progressivement supprimées. Le télétravail pourrait jouer un rôle clé pendant longtemps (et deviendra peut-être même permanent) et les navetteurs peuvent préférer les modes de transport qui peuvent garantir la distance sociale aux modes qui ne le peuvent pas.

De plus, les navetteurs utilisent non pas un mode de transport, mais sont multimodaux, ce qui signifie qu’ils utilisent différents modes de transport, en fonction de l’itinéraire et / ou de l’heure. Par exemple, le diagnostic fédéral des navetteurs montre que 30% des navetteurs combinent le navettage avec le train et un autre moyen de transport. Ce diagnostic indique également que 35% des salariés ont droit à une cumulation d’indemnités patronales pour la multimodalité.

Les employeurs tentent d’anticiper l’évolution (future) des habitudes de déplacement de leurs employés. La clé pour pouvoir anticiper est une compréhension du cadre(para)fiscal en matière de navettage. Toutes les voitures de société sont-elles traitées de la même manière (para)fiscale ? Quelle est la différence de traitement (para) fiscal entre un vélo d’entreprise, un déplacement professionnel avec un vélo privé ou un vélo partagé ? Mes employés ont-ils droit à un budget mobilité ? Via ce lien, vous trouverez une note de synthèse sur la fiscalité et la parafiscalité des déplacements domicile-travail qui répond à ces questions.

 

Newsletter Mobilité

  • Soyez toujours informés, abonnez-vous à notre Newsletter Mobilité

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Partager