Les nouvelles de CANCHAM – Chamber of Commerce Canada-Belgium-Luxembourg

1 juillet 2020 à 09:07 | 518 vues

©unsplash

La récente crise de la santé nous a tous surpris d’une manière invisible et inattendue, et tous les entrepreneurs et les organisations ont été obligés de s’y adapter irrévocablement. 

C’est aussi le cas de la Chambre de commerce Canada-Belgique-Luxembourg, également connue sous le nom de CanChamBelux, qui fête son 75e anniversaire cette année. Ce qui aurait dû être un événement festif avec plusieurs événements a été déplacé à l’année prochaine. 

Pour rappel, CanCham a été fondée par des entrepreneurs progressistes le 21 avril 1945 pour soutenir la reconstruction de nos terres détruites et de notre région, via le commerce et l’investissement et donc le soutien l’économie. 75 ans plus tard, avec un accord commercial comme le CETA qui rend les relations commerciales entre le Canada et l’UE plus riche, la Chambre est présente pour aider les entreprises et les entrepreneurs à promouvoir leurs relations d’affaires sur les deux continents. 

Entre-temps, les chiffres du commerce entre les deux pays ont augmenté de façon spectaculaire et nous constatons un réel intérêt de la part des PME non seulement à exporter vers le Canada, mais aussi à y investir et à y ouvrir une succursale. D’un autre côté, les investisseurs canadiens trouvent leur chemin vers Bruxelles. Le dernier fonds biotechnologique Theodorus IV a récemment accueilli une institution québécoise dans laquelle des investissements conjoints seront faits dans les entreprises biotechnologiques et la technologie. 16M Euro seront investis au Québec et 26M Euro en Belgique. Un bel exemple d’ancrage bilatéral.  

La crise de Covid-19 a frappé durement les deux continents, mais la numérisation de notre économie va clairement s’accélérer. Les secteurs tels que les technologies de l’information, l’intelligence artificielle et la biotechnologie avec les produits pharmaceutiques reçoivent le plus d’attention. De nombreuses entreprises biotechnologiques et pharmaceutiques collaborent étroitement pour trouver la panacée vaccinale. De plus, nos voitures deviennent de plus en plus électriques et les énergies alternatives trouvent petit à petit le moyen de rendre notre planète encore plus verte. 

Avec les sommes énormes mises à disposition par les gouvernements de Bruxelles ou d’Ottawa, les entreprises devront adapter leurs stratégies et leur financement pour construire un nouvel avenir. 

Cancham ouvre clairement des portes et offre des possibilités à ses membres et à ses partenaires. Tirons les leçons de cette crise et faisons face aux défis. Les deux pays ont un lien historique qui n’a été que renforcé aujourd’hui. 

Frédéric L. Agneessens, Président de CanCham BeLux 

 

Newsletter Internationale

  • Soyez toujours informés, abonnez-vous à notre Newsletter Internationale

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager

Sybille Motte

International Trade Advisor