Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

2 juillet 2020 à 14:07 | 795 vues

Le baromètre de conjoncture s’est sensiblement redressé en juin. L’évolution au cours des deux derniers mois a ainsi permis de regagner près de 40 % des pertes cumulées en mars et en avril.

Le climat des affaires s’est le plus vivement raffermi dans les services aux entreprises, qui avaient été les plus durement touchés par la crise du COVID-19. Dans le commerce, la reprise, certes bien visible, est plus progressive, à la fois en termes de timing et de vigueur. Le moral des chefs d’entreprise s’est aussi nettement redressé dans la construction. C’est dans l’industrie manufacturière que la progression de la confiance a été la plus limitée ce mois-ci.

De manière générale, l’amélioration déjà observée en mai pour les prévisions à un horizon de trois mois se renforce et se reflète ce mois-ci dans l’appréciation de la situation actuelle.

Dans les services aux entreprises, toutes les composantes de l’indicateur ont été revues à la hausse, en particulier les perspectives relatives à l’activité propre des firmes et à la demande générale du marché.

Dans le commerce également, c’est l’évolution attendue de la demande qui s’est le plus accrue, dans des proportions supérieures aux prévisions de commandes aux fournisseurs.

Quant à la hausse de l’indicateur dans la construction, elle est surtout le fait d’évolutions récentes très favorables : par rapport au mois dernier, le matériel a été nettement plus utilisé et le carnet de commandes s’est étoffé.

Dans l’industrie manufacturière, à l’instar des services aux entreprises et du commerce, les chefs d’entreprise s’attendent à une importante augmentation de la demande au cours des trois prochains mois. Les prévisions d’emploi se sont aussi sensiblement raffermies. Dans une moindre mesure, le carnet de commandes a été évalué de manière plus positive. En revanche, le niveau actuel des stocks continue d’être jugé trop élevé.

Influencée par les résultats des mois précédents, la courbe synthétique globale lissée, qui reflète la tendance conjoncturelle sous-jacente, continue de se replier fortement.

 

Découvrez le baromètre dans son entièreté

 

Partager