Covid-19 et commerce international : vers une (r)évolution ?

15 juillet 2020 à 11:07 | 692 vues

À la lecture de l’annonce d’un plan de relocalisation de la part d’Apple concernant un cinquième de sa production de smartphones hors de Chine, des milliards de pertes subies par les secteurs aériens et automobiles, ou encore des inquiétudes émanant des universités au regard du risque de baisse de fréquentation de la part des étudiants étrangers, on se rend compte que la pandémie que nous vivons pourrait initier de nouvelles tendances et de profonds changements au sein de nos modèles économiques et commerciaux. La crise du Covid-19 réduira-t-elle les circuits de distribution engendrant une relocalisation des activités ?

Au cours des dernières années, les entreprises internationales ont très largement eu recours à des politiques de délocalisation de leurs activités à l’étranger afin de préserver ou augmenter leur compétitivité. Néanmoins, l’arrivée de ce virus, pour lequel aucun traitement n’est connu à ce jour, pourrait chambouler les habitudes et amorcer une nouvelle dynamique favorisant une réduction des risques et plus de diversification en matière de logistique et canaux de distribution. La complexité de nos chaînes de valeur, qui ont vu grossir au cours du temps le nombre d’intermédiaires au profit très souvent d’une réduction des coûts, mérite d’être questionnée, et si besoin ajustée.

Quel positionnement pour les entreprises internationales face à la crise ?

Il est notable d’observer que cette crise a déclenché une réflexion générale parmi les décideurs politiques mais aussi les dirigeants d’entreprise afin d’éviter de reproduire les erreurs du passé. À l’heure de réfléchir à l’après-crise et de commencer à déjà se projeter en 2021, la principale interrogation repose sur la manière dont nous pouvons allier performance et efficacité, avec l’optimisation des risques et la simplification des circuits de distribution.

Pour en savoir davantage, découvrez l’analyse de Guillaume Dejean – Western Union Business Solutions en la téléchargeant via ce lien.

Partager

Sybille Motte

International Trade Advisor