Où en est la digitalisation des PME belges en 2020 ?

10 septembre 2020 à 14:09 | 405 vues

Il va sans dire que 2020 est une année particulière, et ce à tous les niveaux, pour tout type d’entreprise, et tout type d’industrie. Cela faisait déjà quelques années que l’on parlait de l’importance de la digitalisation, mais le rôle de celle-ci n’a probablement jamais été autant mis en avant qu’en 2020. 

Avec la crise sanitaire que nous traversons, et le confinement qui a été mis en place à la mi-mars, tout le monde a commencé à parler de stratégies digitales, de réseaux sociaux, et de e-commerce. 

Mais qu’en est-il de la présence en ligne des PME ? Plus précisément, quelle est la proportion de PME qui disposent au moins d’un site web et quelle est la relation qu’elles entretiennent avec celui-ci ? Sortlist s’est penché sur ces différentes questions.

Nous pensons qu’avant de parler de stratégies digitales plus poussées, il est nécessaire de d’abord se concentrer sur l’essentiel, et de vraiment comprendre où en sont les PME dans leur digitalisation.

Nous avons donc mené une étude auprès de 500 PME pour déterminer : 

  1. La relation qu’elles ont avec leur site web ;
  2. Leurs priorités digitales pour les mois à venir.

Et les résultats sont assez édifiants. 

 

La Belgique est derrière la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, et l’Espagne. 

En Belgique, ce sont 42% des PME qui n’ont pas de site internet, il s’agit là du chiffre le plus élevé de notre étude. En comparaison, les Pays-Bas sont à 25% et l’Allemagne est à 22% de PME sans site internet. 

Nous ne voulons évidemment pas être alarmistes, mais ce chiffre nous semble beaucoup trop élevé, surtout avec une génération Z qui arrive sur le marché de l’emploi, qui commence à avoir du pouvoir d’achat, et pour qui consulter le site web d’un fournisseur, ou d’une marque, est un réflexe naturel. Ce que ça veut dire, c’est que sans site web, vous n’est pas visible aux yeux de cette génération. 

Pour vous donner un ordre d’idée de manière plus générale, en 2019, 51% des consommateurs ont utilisé Google pour se renseigner sur un produit ou un service qu’ils voulaient acheter en ligne. Ce chiffre monte à 59% pour les produits qu’ils comptaient acheter soit en ligne soit en magasin. Enfin, 60% des consommateurs ayant un smartphone expliquent qu’ils utilisent Google pour directement contacter les entreprises dont ils pensent devenir clients. 

Cette tendance ne va que se renforcer avec le temps. Selon Statista, entre 2011 et 2021, le temps consacré à Internet est passé de 75 minutes à 192 minutes par jour, par individu. C’est une augmentation de 156%. 

Et ce problème de visibilité en ligne n’est pas juste valable en tant que vendeur, c’est aussi valable en tant que recruteur. Le fait d’avoir une bonne présence digitale est un atout indéniable pour recruter des talents en ligne, et justement avancer dans cette digitalisation de la bonne manière.

 

Les PME belges accordent une réelle importance au mobile

En revanche, les 58% de PME belges qui disposent bel et bien d’un site web sont plus préoccupées par leur transition vers le mobile que leurs voisines françaises, allemandes, néerlandaises et espagnoles. Ce qui, selon nous, est une excellente chose compte tenu du fait qu’entre 2013 et 2019, les smartphones sont passés de 16,2% à 53,3% de parts de marché du trafic mondial. Ce chiffre est en augmentation constante depuis 2009, et il est fort probable qu’il continue de grimper, étant donné que l’accès à un smartphone est beaucoup plus aisé que l’accès à un ordinateur, en particulier dans les pays en voie de développement. 

Au-delà de ça, les PME belges accordent une attention particulière à la sécurité de navigation qu’offre leur site web, ce qui est une très bonne chose vu l’importance que les internautes accordent à la protection de leurs données. Pour vous donner une idée, selon cette étude de Deloitte, un quart des millenials et de la génération Z a déjà stoppé des relations avec une entreprise par manque de confiance dans la capacité de ladite entreprise à protéger leurs données personnelles. 

 

En conclusion

L’objectif de cette étude était d’y voir plus clair dans la digitalisation des PME en Europe occidentale, et de faire un état des lieux de leurs priorités et de leur relation avec leur site web. 

Selon nous, les PME belges ont encore beaucoup de travail à faire en comparaison à leurs voisines, mais il y a un écosystème belge qui regorge de talents et sur lequel elles peuvent largement s’appuyer pour effectuer leur transition digitale. 

Si vous souhaitez accéder au rapport complet de notre étude, et découvrir où en est la digitalisation des PME à un niveau européen, il est téléchargeable gratuitement sur le blog de Sortlist

 

À propos de l’auteur

Tancrède d’Aspremont Lynden 

Tancrède d’Aspremont LyndenContent & Product Marketeer @ Sortlist

 

Créer votre e-commerce

Vous souhaitez créer votre propre e-commerce ? La Beci organise un workshop le 21 septembre pour vous y aider !

AU PROGRAMME :
1. Introduction sur Shopify
2. Création de la boutique en ligne
3. Configuration paiement en ligne
4. Configuration livraison
5. Mise en ligne de votre e-commerce

CTA workshop

Avec le soutien d’Actiris  – Pour la digitalisation des PME

Actiris Bruxelles

Partager

Tanguy Deglas

Digital Marketing - SEO expert