Quelles aides financières pour les entreprises à Bruxelles ?

17 septembre 2020 à 13:09 | 801 vues

Les entreprises basées à Bruxelles entrent-elles en ligne de compte pour bénéficier d’aides financières régionales ? Lesquelles ? Dans quelles conditions ? Qu’en est-il exactement dans le contexte particulier que nous connaissons. Le point avec Dimitri Van Rossum, Head of Subsidia@KBC Brussels.

Après les primes Covid 19, reste-t-il encore des aides disponibles pour les entreprises bruxelloises ?

Dimitri Van Rossum. Oui bien sûr. Les diverses primes liées aux Covid n’ont pas été ponctionnées dans le budget annuel récurrent des aides classiques aux entreprises. Il est donc toujours possible d’entamer les demandes de subsides habituels.

 

Quelles sont les aides les plus appréciées et utilisées par les entreprises bruxelloises ?

DVR. Beaucoup d’entreprises bruxelloises font appel aux subsides à la digitalisation (CRM, ERP, …) ou au développement/optimisation de leur site internet ou de e-commerce. Bien évidemment, sont fortement demandées également les aides plus classiques aux investissements comme l’achat d’un rez commercial ou l’installation (meubles, équipements, décoration, hardware, …) d’un nouveau commerce ou encore l’achat d’un premier véhicule utilitaire ou d’un utilitaire supplémentaire.

 

Demander une aide, n’est-ce pas beaucoup de travail administratif pour un résultat incertain ?

DVR. La démarche à suivre pour obtenir les subsides est stricte. Il faut respecter les délais et le formalisme à la lettre. Cela peut prendre en effet beaucoup de temps et représenter une surcharge administrative se rajoutant à la charge administrative habituelle d’une entreprise. Mais le résultat n’est pas incertain si la démarche a été scrupuleusement respectée, et bien évidemment si vous
remplissez les critères d’éligibilité.

 

Ne risque-t-on pas de s’entendre dire : vous êtes dans les conditions, mais il n’y a plus de budget disponible ?

DVR. Rien n’est impossible. Nous avons connu ce cas de figure dramatique en été 2019, mais finalement la Région a débloqué des budgets pour respecter ses engagements. Si cela devait se reproduire, j’espère que la Région nous informera de la situation de manière anticipative, avant d’introduire de nouvelles demandes inutilement. Mais ne soyons pas pessimistes. Je pense que jusqu’à ce jour, depuis la réforme de fin 2018 – début 2019, le budget permet de satisfaire l’ensemble des demandes.

 

Combien de temps faut-il entre la demande et l’obtention de l’aide ?

attente aide financière

DVR. Tout d’abord, le plus important : introduire la demande de subsides au moins 1 mois avant de réaliser l’investissement/la dépense/le bon de commande. Une fois le projet réalisé et payé, la décision d’octroi de subsides suivra dans les 2 à 4 mois et l’encaissement des subsides arrivera encore 1 mois plus tard. IL faut donc compter de 3 à 5 mois après l’investissement/la dépense.

 

Un expert va me coûter de l’argent : n’ai-je pas intérêt à m’adresser directement à l’administration ?

DVR. C’est vrai, un expert va vous coûter de l’argent. En général 10 à 15% des subsides à percevoir. Chez Subsidia@KBC Brussels, dans la majorité de nos dossiers, nous ne dépassons pas les 8%. Par contre, faire appel à un expert va vous apporter trois choses :

  1. vous faire économiser énormément de temps, que vous consacrerez plutôt à votre cœur de métier ;
  2. vous donner quasiment 100% de chances de percevoir les subsides ;
  3. vous permettre d’optimiser les subsides à percevoir en multipliant les demandes selon l’investissement (investissements généraux, investissements spécifiques – sécurisation, accès aux PMR, mise aux normes, … -, site internet, formations).
Partager

Vincent Delannoy

Conseiller Économie et Politique Générale