Interview avec Erik Schroeven de NKVK

3 novembre 2020 à 09:11 | 229 vues

La Belgique a beaucoup plus à offrir que le confortable « Manneke Pis avec des frites à la main » – Interview avec Erik Schroeven du NKVK

Faire des affaires avec les pays voisins offre de nombreux avantages et NKVK soutient les entrepreneurs qui traversent les frontières du Benelux depuis près de 120 ans. Cela fait de NKVK l’une des plus anciennes chambres d’Europe.
Le transfert de connaissances, la mise en réseau, le lobbying, la formation et l’orientation individuelle sont des valeurs fixes. En tant qu’association membre indépendante et plateforme unique, NKVK est le réseau des entrepreneurs du Benelux. NKVK collabore autant que possible avec les organisations qui soutiennent le monde des affaires et représentent les intérêts Néerlandais. Avec leurs bureaux à la même adresse (AV Louise, BXL) que la Chambre de commerce de Bruxelles (BECI), ils offrent également à leurs membres des bureaux flexibles, des documents d’origine, des conseils personnels, juridiques et commerciaux. Si vous êtes à Bruxelles, vous pouvez vous rendre à l’avenue Louise ou passer par « The Holland House » (place de Luxembourg), à proximité du Centre de l’Union européenne.

Erik Schroeven a commencé avec de nombreux kilomètres au compteur, une expérience internationale et un large réseau, à la Chambre de commerce Néerlandaise pour la Belgique et le Luxembourg (NKVK) où il est actuellement directeur général de ce NL Business Hub en Belgique. Ici, il travaille dur pour faire connaître aux entrepreneurs Néerlandais le marché belge, qui offre d’innombrables possibilités.

Que fait NKVK ?

Bien que la Belgique et les Pays-Bas soient depuis un certain temps déjà le deuxième partenaire commercial l’un de l’autre, la Belgique est parfois un peu difficile à appréhender pour le Néerlandais qui s’affirme. « C’est là que j’entre en jeu », dit Erik, « pour familiariser l’entrepreneur Néerlandais avec le magnifique paysage commercial belge ».

Ce qui semble être un pas de géant dans sa carrière commerciale, Erik se trompe, « toutes mes fonctions tournent autour des relations, dans lesquelles la création de confiance et de liens est centrale ». C’est également ainsi qu’Erik décrit le rôle de NKVK : « Notre objectif est de fournir un atterrissage en douceur aux entreprises dans le monde actuel, qui est rapide, évaluatif et incertain. Dans l’ensemble, nous voulons donner plus de direction à la société du Benelux de demain – un monde numérique de confiance et de connexion ».

Pour Erik, un vrai Bourguignon, l’aspect humain est central, « comme vous pouvez l’imaginer, nous ne pouvons pas organiser beaucoup d’événements aujourd’hui et nous menons des activités de promotion commerciale dans le contexte qui nous est donné aujourd’hui. Cela signifie qu’il faut parler régulièrement aux membres et aux entreprises, poser les bonnes questions, écouter attentivement et faire de même avec un autre partenaire. En fin de compte, nous associons ces deux parties afin qu’elles en retirent toutes deux quelque chose ». De cette manière, Erik a déjà aidé de nombreux entrepreneurs néerlandais, grands et petits, à faire des affaires avec succès avec nos voisins du sud.

 

Partager