Comment le licenciement d’un collaborateur impacte-t-il ses collègues ? 

6 novembre 2020 à 12:11 | 644 vues

Les évolutions économiques et sociales peuvent contraindre votre entreprise à adapter sa structure. En effet, les rôles changent et certaines positions disparaissent. 

En tant qu’entrepreneur, il y a de fortes chances que vous soyez un jour confronté à une situation où vous devez vous séparer d’un travailleur. 

Souvent l’on pense naïvement que seule cette personne est impactée mais ce n’est pas du tout le cas et il est important d’en prendre conscience.

 

Entretien avec Kathy Rosseel, Responsable du département Career Management chez Daoust. 

Le licenciement d’une ou plusieurs personnes dans votre entreprise a bien sûr un impact important sur la personne qui perd son emploi, mais il ne faut pas sous-estimer l’impact que cela aura également sur ses collègues. 

Après ce genre d’annonces, il est totalement erroné de penser qu’« ils seront simplement contents de pouvoir garder leur emploi ». 

Les collègues peuvent ressentir une sensation de stress et éprouver des sentiments d’incertitude et de peur quant à leur propre situation et à l’avenir du département et/ou de l’entreprise. 

Peut-être qu’un nouveau collègue rejoindra l’équipe ? Peut-être que le collègue licencié ne sera pas remplacé et que ceux qui restent se verront confier des tâches supplémentaires ? Peut-être que certaines choses seront externalisées ? Peut-être que leur travail également est en danger, …. Autant de questions auxquelles il faut apporter des réponses. 

 

Quels sont les risques ? 

Les études montrent qu’après le licenciement d’un ou plusieurs collègues, les collaborateurs qui restent éprouvent souvent beaucoup plus d’insatisfaction à l’égard de leur travail et de leur employeur et que leur confiance dans la direction est amoindrie. 

Ils semblent également plus ouverts aux offres d’emplois extérieures et sont d’ailleurs susceptibles de chercher eux-mêmes un nouvel emploi chez un autre employeur. 

 

Comment remotiver ses équipes ? 

L’avenir d’une entreprise est fortement déterminé par l’efficacité et la motivation de ses travailleurs. En tant qu’entreprise, il est donc important de garder vos collaborateurs motivés et emprunts de confiance envers le management. 

Tout d’abord, il est important que les personnes qui restent soient bien informées. 

Une communication claire sur la réorganisation, le pourquoi, la nécessité de cette réorganisation, et à propos du processus en cours, est indispensable 

Expliquez ce qui se passe maintenant, ce qui va se passer ensuite et expliquez les changements de rôles. Il est important de prendre du temps pour cela lors de vos réunions d’équipe. 

A côté de ces informations factuelles, il fauégalement tenir compte de la motivation de chaque personne impliquée. Prenez donc du temps pour des conversations individuelles avec vos collaborateurs et ne prêtez pas seulement attention à l’aspect business, intéressez-vous aussi à l’aspect émotionnel. Discutez de leur inquiétude et leur possible sentiment d’insécurité.  

En tant que manager, cet accompagnement et cette remotivation des équipes et travailleurs ne sont pas toujours évidents à gérer. Le coaching d’un professionnel externe peuvous donner les clés pour offrir un accompagnement adapté dans de telles situations. 

Dans le cadre d’une restructuration dans laquelle les (ou une partie des) salariés d’un service quittent l’entreprise, il peut également s’avérer utile de mettre en place un programme de coaching sur mesure pour les collaborateurs restants. Grâce à des séances de coaching individuel, l’attention peut être portée sur leur nouveau rôle dans l’entreprise. Organiser au sein de son entreprise un coaching d’équipe ou un team building peut contribuer à trouver ce nouvel équilibre après la phase de transition souvent déroutante et incertaine. 

 

 

À propos de l’auteure 

Kathy Rosseel

Kathy Rosseel, Responsable du département Career Management chez Daoust

www.daoust.be 

Partager