Auderghem : aide communale

22 janvier 2021 à 08:01 | 728 vues

La commune d’Auderghem compte un peu moins de 35.000 habitants. Commune du sud de Bruxelles, d’accès et de sortie vers l’E411, elle dispose d’un retail park dominé par un Hypermarché Carrefour. De nombreux commerces bordent la longue chaussée de Wavre avec des noyaux à Souverain, Saint-Julien et encore plus haut à Arsenal (à la limite d’Etterbeek). Un petit centre commerçant de proximité s’est aussi développé autour de la place Pinoy. Au total, on dénombre quelque 450 surfaces commerciales sur Auderghem.

« Dans le cadre légal de son action, dès le premier confinement, notre Commune a décidé de prendre deux mesures destinées à libérer rapidement du cash pour les commerçants impactés par les mesures imposées par le fédéral : rembourser une partie du précompte immobilier et supprimer la taxe d’enseigne au prorata du nombre de mois de fermeture », indique Elise Willame, échevine de l’Economie locale. « Ce remboursement de la part communale du précompte immobilier est au prorata des mois de fermeture de ces commerces et porte sur l’année 2019, afin de permettre aux commerçants concernés de disposer immédiatement de cash. Ils peuvent d’ailleurs encore rentrer leur dossier jusqu’à la fin de l’année et le délai sera rallongé. Concernant la taxe d’enseigne, le mécanisme se veut encore plus simple. Comme il s’agit d’une taxe communale, perçue une fois par an, le dégrèvement interviendra au moment de l’enrôlement. À l’instar du précompte immobilier, il sera calculé au regard du nombre de mois de fermeture de l’enseigne. Les loyers des rez-de-chaussée commerciaux appartenant à notre Régie foncière ont été gelés. La taxe sur les terrasses ne fera pas l’objet d’un remboursement puisque celle-ci a déjà été supprimée voici deux ans. Nous n’avons reçu qu’une seule demande d’extension de la terrasse sur la voie publique, qui a d’ailleurs été accordée, car la plupart de nos cafés et restaurants disposent déjà d’une terrasse ou d’un jardin et n’en voyait pas la nécessité. Nous avons établi un numéro vert pour les commerçants souhaitant solliciter des aides, créé la page Facebook ‘Auderghem, mes commerçants’, recensé les initiatives take away sur le site internet de la commune et réalisé des capsules vidéo mettant nos commerçants en valeur. Nous leur avons aussi proposé des ateliers gratuits sur la communication numérique. Et nous mettons actuellement en place un annuaire digital en ligne qui géolocalisera sur une carte chacun des commerces auderghemois. Il sera opérationnel début janvier. »

Partager