Coronavirus : quelle aide communale à Koekelberg ?

15 décembre 2020 à 08:12 | 728 vues

Koekelberg est la commune la moins peuplée de Bruxelles avec près de 22.000 habitants. Ses commerces se trouvent principalement autour de la place Simonis, sur la place de Bastogne, ainsi que le long de la rue de l’Église Sainte-Anne (qui passe devant la maison communale et sa place Vanhuffel). « Nous ne sommes pas rentrés dans la logique d’aides financières instaurées par certaines autres communes. D’abord parce que l’état de nos finances ne nous le permet pas et ensuite par le fait que nous n’imposons quasiment aucune taxe sur l’économie locale », indique Khalil Aouasti, l’échevin des Finances de Koekelberg. « Nous n’avons pas de taxes communales sur les bureaux, sur les surfaces commerciales, sur les bars, sur les étalages…. Nous avons cependant fait l’inventaire des taxes qui pouvaient indirectement impacter l’économie locale (sur les enseignes, les imprimés publicitaires et les panneaux publicitaires) et nous les avons gelées pour 2020. Notre petit service de l’Économie locale s’est transformé en Guichet d’information. Il a notamment envoyé des mails et courriers à l’ensemble des commerçants et professions libérales de la commune pour leur signaler qu’il se mettait à leur disposition pour aider à comprendre les dispositions prises par le fédéral et le régional ainsi que pour compléter d’éventuels documents. Je tiens aussi à remercier hub.brussels pour son concours et son aide durant cette période. »

La commune de Koekelberg n’a pas attendu le Covid19 pour établir un système de terrasses temporaires sur la voie publique. « Ce système de terrasses d’été existait déjà avec des occupations allant de début juin à fin octobre. Nous avons automatiquement renouvelé les permis de terrasses saisonnières sur la chaussée. Nous réfléchissons à un système de chèque consommation locale que nous donnerions aux habitants, mais il reste à déterminer leur valeur faciale. »

Partager