Le digital au service de la planète : c’est possible !

19 février 2021 à 08:02 | 852 vues

[article invité] 

Chaque jour qui passe, notre société se digitalise un peu plus. A tel point que cette digitalisation représente aujourd’hui jusqu’à 4% des émissions des gaz à effet de serre dans le monde. Une tendance qui devrait s’accélérer dans les prochaines années et amplifier cette « pollution numérique ». Pourtant, il est également possible d’utiliser ce phénomène dans le but d’avoir un impact positif sur notre planète. C’est ce qu’a réussi à faire GiveActions.

Faire connaître des entreprises responsables tout en soutenant des associations

GiveActions est une application qui met en avant des entreprises à impact positif tout en soutenant des projets associatifs. Le concept de la plateforme est de promouvoir des marques engagées et d’utiliser une partie de leur budget marketing pour financer des projets associatifs.

Son fonctionnement est simple : les utilisateurs (des particuliers) peuvent chaque jour se connecter à l’application et choisir le projet associatif qu’ils souhaitent soutenir. Pour ce faire, ils vont découvrir une vidéo ou un quiz d’une entreprise positive. Étant donné que chaque vue d’une publicité a un coût pour l’entreprise, une partie de celui-ci est reversé au projet associatif préalablement choisi par l’utilisateur.

En mettant en relation ces trois types d’acteurs, GiveActions offre donc de la valeur à chacun d’entre eux et permet de faire avancer positivement la société. Les utilisateurs peuvent avoir une contribution supplémentaire auprès d’associations et découvrent par la même occasion des alternatives de consommation ; les entreprises responsables, quant à elles, se font connaître auprès d’un public soucieux de leurs problématiques ; et finalement, les associations reçoivent visibilité et fonds supplémentaires.


Des résultats qui prouvent qu’il est possible de lier digital et changements sociétaux

Lancée depuis septembre 2019, GiveActions et ses 27.000 utilisateurs ont soutenu 56 projets associatifs, qui ont notamment permis la création de 4000 mètres carrés de réserves naturelles avec Natagora, le parrainage de 180.000 abeilles ou encore d’offrir 750 repas à des sans-abris à Bruxelles.

Du côté des annonceurs, les résultats sont également exceptionnels avec un taux de satisfaction de 100% auprès des 36 entreprises partenaires, un taux de clics moyen de 15%, ainsi qu’une importante visibilité offerte.

Et la pollution numérique dans tout cela ?

Comme toute application, GiveActions participe à la pollution numérique. La différence par rapport aux autres, c’est que l’impact positif via le financement de projets associatifs compense largement l’effet négatif du digital. Par exemple, il a été estimé que planter un arbre via la plateforme serait 800x plus bénéfique en termes de Co2 équivalent que la pollution générée par l’application. Mais, à l’instar de ses utilisateurs, des entreprises et des associations qui œuvrent pour un changement sociétal, GiveActions a pour objectif, qu’à terme, aucun gaz à effet de serre ne soit produit par la plateforme.

 

À propos de l’auteur

Elias Printz, co-fondateur de GiveActions

 

Gérez vos émissions CO2 grâce au digital ! Rendez-vous le 24 février

La réduction des émissions GES (gaz à effet de serre) est un sujet d’actualité pour toutes les sociétés, pour répondre aux attentes de leurs clients, actionnaires et salariés. Pendant ce webinar nous allons expliquer et illustrer comment les sociétés peuvent mesurer et réduire ces émissions, et les inclure dans un cadre d’évaluation socio-environnementale.

Michel Van de Veegaete, Directeur retail & operations chez BearingPoint vous propose ce webinar exclusif ! Événement gratuit pour les membres. Plus d’infos & inscriptions ici 

Partager