La formation comme moyen d’accroître la loyauté des employés

10 décembre 2021 à 10:12 | 1302 vues

[article invité]

L’économie florissante fait grimper le nombre de postes vacants à des niveaux records. Deux entreprises sur trois cherchant à recruter indiquent qu’elles ont plus de difficultés que d’habitude à trouver le personnel adéquat. La moitié de ces entreprises recherche des profils spécifiques, l’autre recherche dans toutes catégories confondues. Nous pouvons à juste titre parler d’un marché du travail tendu. Les chiffres de Statbel ne mentent pas : environ 75% des 20-64 ans seulement ont actuellement un emploi. Cette pénurie de main-d’œuvre constitue une menace majeure pour notre économie qui se remet à peine de la crise du coronavirus.

Une interview avec Veerle Hanssens, Daoust Career Management Manager.

Pensez-vous que certains secteurs seront touchés par cette pénurie ?

Certainement. Les enquêtes menées par Voka auprès de différentes entreprises – en collaboration avec, entre autres, la Banque nationale – ont révélé que de nombreux emplois disparaîtront cette année dans les secteurs de la restauration, du commerce de détail et de l’événementiel. A contrario, les enquêtes ont aussi révélé que davantage d’emplois seront créés dans l’industrie, la construction et les services de soutien.

Proposer des formations pourrait-il être un plus lors du recrutement ? 

Tout à fait, la formation est en quelque sorte le nouveau mode de recrutement ! Tout le monde n’est pas en mesure d’obtenir un diplôme (supérieur), c’est pourquoi il est de plus en plus important que les entreprises se focalisent sur les compétences plutôt que sur les diplômes. Ce que connaît le candidat et ce qu’il peut faire constituent un excellent point de départ pour vos postes vacants. N’hésitez pas à repenser la fonction de manière approfondie et à la reconvertir en compétences qui pourront faire la différence lors de vos recrutements.

Comment proposer au mieux des formations en tant qu’employeur ? 

Une fois que vous avez une idée précise des compétences et du potentiel d’une personne, investissez dans un programme de formation sur mesure. Cela s’applique tant à vos nouvelles recrues qu’au reste de votre personnel. Certains de vos postes vacants sont difficiles à pourvoir ? Examinez le potentiel déjà présent au sein de votre organisation. En proposant un parcours d’amélioration des compétences et/ou une formation complémentaire, il est souvent possible de faire évoluer votre personnel vers ces fonctions, et d’engager de nouvelles personnes pour les postes vacants moins difficiles à pourvoir. Cela augmente les perspectives de carrière de vos propres employés, et vos recrutements seront plus fructueux. Win-win !

La formation devient donc un moyen de fidéliser vos employés qui s’inscrit dans une politique de rétention réussie. À l’avenir, chaque organisation aura tout intérêt à offrir des perspectives de développement et de carrière. Les nouvelles recrues sont formées, et les employés aussi : voilà une stratégie solide d’Employer Branding.

L’organisme de formation Cefora a demandé à iVOX de réaliser une étude sur l’importance de la formation en entreprise. Elle démontre que trois employeurs sur quatre considèrent qu’il est important que leurs employés continuent à apprendre, et neuf employés sur dix sont du même avis. Seule une minorité (15 %) indique qu’elle ne souhaite pas suivre de formation cette année. 

Les jeunes employés sont particulièrement motivés : 77 % des moins de 35 ans disent vouloir suivre une ou plusieurs formations cette année. Un employé sur quatre serait même prêt à changer d’emploi pour avoir plus de possibilités de formation. D’après l’enquête iVOX, à peine deux jeunes employés sur cinq occupent actuellement un emploi qui correspond (encore) au diplôme qu’ils ont acquis. Les compétences sont donc largement acquises par l’expérience et les possibilités d’apprentissage offertes sur le lieu de travail (les formations et le terrain). 

Quelles formations sont les plus populaires ?

Les trois formations les plus populaires portent sur : une meilleure utilisation des outils numériques, comment travailler efficacement et le bien-être au travail (réduction du stress, pleine conscience…). 

Les employés privilégient généralement le développement personnel (30 %) et le bien-être (28 %). Le besoin de réduire le stress n’a jamais été aussi grand, et encore plus depuis la crise du coronavirus. Outre le perfectionnement des compétences techniques, proposer une formation « bien-être » est très apprécié par les employés. 

En résumé, presque tout le monde s’accorde à dire que la formation est extrêmement importante et qu’elle le sera encore plus à l’avenir. Veillez donc à l’utiliser et à fidéliser vos employés – anciens et nouveaux !

Vous voulez en savoir plus ? Contactez notre partenaire Daoust Career Management !
careermanagement@daoust.be – 02/548 94 66 – site web

 

À propos de l’auteure

Veerle Hanssens, Daoust Career Management Manager

Partager