Nouvelles pistes cyclables devant le Parlement : L’échevin bruxellois Dhondt n’attend pas le permis

28 septembre 2021 à 16:09 | 359 vues

[communiqué de presse]

Bruxelles – 28 septembre 2021 – Des pistes cyclables de deux mètres de large dans les deux sens devant le Parlement à Bruxelles. Une annonce samedi, et le lundi matin, les travaux avaient déjà commencé. L’échevin bruxellois Dhondt estime qu’il n’est pas nécessaire d’attendre le permis.

 

Nous commençons à nous y habituer : des interventions rapides, abruptes et incontrôlées qui transforment des bandes de circulation en pistes cyclables. Samedi, ce n’est pas le ministre régional de la Mobilité mais l’échevin de la mobilité de la Ville de Bruxelles, Bart Dhondt, qui a annoncé la construction de pistes cyclables de deux mètres de large sur le tronçon entre la petite ceinture et la rue Ducale, c’est-à-dire au bout de la rue de la Loi lorsqu’on entre ou sort de la ville.

 

Ce tronçon a déjà fait l’objet de mesures de modération du trafic : la limite de 30 km/heure s’applique et, en tant qu’automobiliste, vous savez que les cyclistes sont « rois » ici. Rien à redire, car la vision de la mobilité des décideurs politiques visant à donner plus de place aux cyclistes dans la ville est le bon choix et peut de plus en plus compter sur un large soutien de la population et des visiteurs de Bruxelles. Cependant, un certain nombre de règles élémentaires de bonne gouvernance s’appliquent !

 

Olivier Willocx se demande pourquoi l’échevin de Bruxelles veut aller si vite ? « Bien sûr, nous savons que les partis Verts et Ecolo poursuivent une vision où les voitures sont bannies des rues autant que possible afin que tout le monde finisse par opter pour des modes de mobilité douce, mais ce dernier exploit est un exemple extrême de l’urbanisme tactique ou « urbanisme de guérilla » que le mouvement écologiste aime tant utiliser pour accélérer les mesures radicales et les travaux d’infrastructure. Beci aimerait que l’échevin de Bruxelles lui dise si toutes les exigences légales ont été scrupuleusement respectées. Qu’en est-il de l’étude de faisabilité, de l’analyse d’impact, du cycle de consultation et du respect des procédures d’autorisation applicables ? »

BECI (Brussels Enterprises Commerce & Industry) est issue du partenariat entre la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles : deux ASBL privées, gérées par et pour leurs membres, fondées sur un modèle interprofessionnel, neutre et bilingue. Nous représentons les deux tiers de l’emploi à Bruxelles et plus de 35.000 entreprises. Partenaire naturel de toutes les entreprises actives à Bruxelles, nous vous apportons un soutien sur trois axes.
Contact pour la presse
Olivier Willocx
Administrateur Délégué
Partager