Pourquoi la gestion des temps sera un enjeu phare en 2023 ?

4 janvier 2023 à 09:01 | 194 vues

[Article invité]

Le monde de l’entreprise ne cesse d’évoluer, de muter et de se transformer. Les organisations changent, les attentes des collaborateurs évoluent, les techniques de management s’adaptent, etc. Ce n’est pas une nouveauté, mais un constat que l’on peut avoir depuis de nombreuses années maintenant.

Ce qui peut néanmoins attirer l’attention à notre époque, c’est la rapidité avec laquelle ces changements ont pu s’imposer ces derniers mois. La faute à un contexte pandémique assez extraordinaire qui a redistribué les cartes vitesse grand V.

Oui, mais alors que 2023 débute à peine, pouvons-nous déjà savoir quelles thématiques managériales et organisationnelles seront à suivre au cours de l’année ? Nous ne les connaissons évidemment pas toutes, mais nous en avons déjà identifié certaines. Parmi celles-ci, et vous l’aurez vu dans le titre de cet article, la gestion des temps tirera à coup sûr son épingle du jeu en 2023.

Pourquoi ? C’est ce qu’on va vous expliquer dans ce nouvel article !

1. Parce que les attentes des collaborateurs ont définitivement changé (et la gestion de leurs temps de travail aussi)

Avec la généralisation du télétravail, la flexibilité a pris une position de force dans le quotidien d’un grand nombre de travailleurs. Un constat que l’on pouvait faire en 2022 et qui sera toujours bien présent en 2023. Il est donc indispensable de bien continuer à ancrer ces besoins dans le fonctionnement de son entreprise.

Ne serait-ce que pour continuer à garder ses équipes engagées dans leurs fonctions et performantes dans leurs missions. Faire évoluer son organisation en fonction des évolutions sociétales reste une forme de modernité et de remise en question grandement appréciée par les salariés. Ces derniers ne pourront que se sentir valorisés face à une entreprise qui s’adapte à l’évolution de leurs besoins. Encore plus quand cela concerne un sujet tel que l’équilibre vie pro / vie perso.

Pour preuve, aujourd’hui, la gestion des temps se positionne comme la 1re source d’engagement au sein d’une organisation pour 44,7% des salariés en Europe (Source : The Perfect Match 2022 par SD Worx). Impossible donc de ne pas prendre ce constat en compte et d’adapter le fonctionnement de son organisation en fonction.

2. Parce qu’une partie des mesures du Deal pour l’emploi du gouvernement concerne directement la gestion des temps

La loi du 3 octobre 2022, connue sous le nom de « Deal pour l’emploi » a pour objectif de réformer le marché du travail belge. L’objectif ? « Offrir de nouvelles opportunités aux travailleurs ». Notamment pour ce qui concerne l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée du travailleur.

Certaines mesures vont donc directement impacter la gestion des temps de votre entreprise comme le droit à la semaine à 4 jours ou encore la flexibilité des horaires (alternance entre des semaines plus chargées en horaires et des semaines plus légères). Des réformes qui vont obliger les entreprises belges à accentuer le suivi sur les heures prestées maintenant que les collaborateurs ont la possibilité de demander directement des changements dans leurs rythmes de travail.

D’où l’importance de garder une vraie attention à cette gestion des temps et de se doter des outils et solutions nécessaires pour prendre en compte et rapidement intégrer les demandes des travailleurs sans impacter l’ensemble de l’organisation.

3. Parce que la flexibilité reste un levier phare pour votre marque employeur dans l’actuelle guerre des talents

Saviez-vous que 42 % des travailleurs n’accepteraient pas un emploi s’il n’offrait pas de flexibilité au niveau des horaires de travail ? (Source Workmonitor 2022 de Randstad). Un point important à prendre en compte donc, encore plus à l’époque actuelle de la guerre des talents. Il est donc essentiel de prendre le virage attendu par les collaborateurs concernant la gestion de leurs temps de travail.

L’objectif ? Renforcer votre marque employeur afin d’attirer, séduire et fidéliser les talents dont votre structure a besoin. Pour cela, il est donc crucial de montrer que vous êtes une structure en phase avec son époque. Et ce afin de réellement véhiculer une image moderne et séduisante pour les nouvelles recrues que vous souhaitez attirer.

Le salaire en lui-même ne suffit plus, il est désormais indispensable de proposer une expérience collaborateur véritablement unique. Inclure la flexibilité dans cette dernière est un excellent moyen de moderniser et redynamiser l’expérience proposée à vos employés. Et ainsi marquer une réelle différence avec vos concurrents.

 

À propos de l’auteure

Sophie Henrion, Business Manager & Porte-Parole Protime

 

Partager