SmartMove : le gain de temps n’est pas garanti pour les automobilistes

23 décembre 2020 à 08:12 | 789 vues

[interview]

Pour Frank Van Gool, directeur de Renta, la fédération des sociétés de location de véhicules, le projet SmartMove soulève beaucoup de questions. Peut-on s’attendre à une solution pour les voitures de leasing ? Qu’en est-il de la mise en œuvre technique, via la technologie des téléphones mobiles pour les automobilistes ? « Nous voulons que clarté soit faite rapidement. »

« Taxer l’utilisation plutôt que la possession d’une voiture nous semble judicieux. Mais Bruxelles joue cavalier seul et va faire peser un fardeau supplémentaire sur les Flamands et les Wallons, qui contribuent à la prospérité économique de la ville. C’est inacceptable », s’exclame Frank Van Gool. « Il est absolument nécessaire d’instaurer une coordination avec les autres régions. En ce qui concerne plus particulièrement les voitures de leasing, la région qui veut modifier la taxe de mise en circulation ou la taxe routière doit obtenir l’accord des autres régions. On veut réduire la taxe automobile à titre de compensation du péage urbain pour les entreprises et les particuliers bruxellois, mais tant qu’un accord n’aura pas été conclu, les sociétés de leasing bruxelloises ne pourront pas bénéficier d’un tel avantage. Nous trouvons que ce n’est pas équitable. Nous allons suivre cela de très près et, si nécessaire, le contester. »

Le gouvernement bruxellois avait l’intention d’inclure les voitures en leasing dans le système, mais le cabinet d’avocats Stibbe a mis en garde contre la complexité juridique de cette mesure. Une solution possible serait de maintenir la fiscalité automobile pour les sociétés de leasing à Bruxelles, mais les employés disposant d’une voiture de société devraient eux-mêmes en payer l’utilisation. « Le résultat est qu’ils paieront deux fois, car les sociétés de leasing répercuteront bien sûr ces taxes sur les employeurs des utilisateurs de voitures de société. Je pense que Stibbe met le doigt sur un point épineux. Nous ne pouvons pas analyser ce dossier à fond tant que nous n’aurons pas plus de détails sur la mise en œuvre effective du péage urbain. »

Désastreux pour les entreprises

Renta espère qu’il y aura concertation avec les autres régions. Les voitures de leasing ne seront qu’un sujet parmi d’autres à l’ordre du jour. « Dans l’état actuel des choses, SmartMove est désastreux pour les entreprises bruxelloises et leurs employés », estime M. Van Gool. « La question est aussi de savoir qui s’acquittera du péage urbain. Les employeurs vont-ils supporter les coûts ? Les employés devront-ils résoudre le problème eux-mêmes via des modes de transport alternatifs, ou seront-il ceux qui devront s’acquitter du péage ? Je voudrais également souligner que bien des navetteurs qui n’ont guère d’alternatives. Les gens ne se coincent pas dans les embouteillages par plaisir. Les personnes qui n’ont pas le choix vont devoir payer ! »

Par le passé déjà, Frank Van Gool a insisté sur le principe du ‘donnant-donnant’. En cas de redevance kilométrique, on pourrait au moins s’attendre à ce que les temps de trajet soient plus courts. « Les gens sont prêts à payer une redevance si cela les débarrasse des embouteillages. Si on gagne du temps, ce prix se justifie. J’espère que les effets possibles ont été étudiés. Apparemment, le ministre Sven Gatz a déclaré que le péage urbain serait un jackpot pour Bruxelles. Est-ce donc cela le véritable objectif ? Rien ne garantit actuellement que les automobilistes gagneraient vraiment du temps. »

M. Van Gool a aussi quelques doutes quant à la mise en œuvre technique. « On veut utiliser la technologie GSM, mais certains de nos membres louent à court terme. Ils louent par exemple des voitures à des étrangers, à l’aéroport. Ces locataires doivent-ils dès lors payer le péage ? Ou faut-il que toute personne qui entre à Bruxelles s’enregistre avec son téléphone portable ? Il subsiste donc aussi beaucoup de questions sur les modalités techniques. Nous aimerions obtenir rapidement des éclaircissements à ce sujet. »

Partager