Communication interne

Les spécialistes de la communication interne d’entreprise s’accordent à dire que les collaborateurs ne peuvent participer à une « oeuvre collective en aveugle ». Avoir connaissance et conscience des finalités de l’entreprise contribue donc fortement à leur implication. L’accès à l’information, aux projets fédérateurs, le partage de réussites, l’accompagnement du changement etc., favorise indéniablement l’intelligence collective, la créativité, l’implication et l’engagement des équipes. 

La communication interne
consiste
à comprendre
celui qui l’écoute

Susciter l’engagement des collaborateurs

L’évolution du management nous conduit à considérer la communication interne comme une fonction à part entière puis à en faire un levier stratégique de management. Voici les 5 valeurs universelles pour la communication interne :

  • Motiver : nos collaborateurs sont notre bien le plus précieux, c’est eux et exclusivement eux qui feront notre succès, respectons les et démontrons leur.
  • Rassurer : soyons sans état d’âme face à la transparence, une communication n’a de sens que ce que si qui l’ont confiance en ce qui est exprimé et soyons humble tant face au succès qu’au semi-succès.
  • Informer : structurer ses interventions est fondamentale pour permettre un fils conducteurs dans la communication et éviter les contradictions.
  • Promouvoir : dans ces moments de rassemblement chacun doit avoir la possibilité de l’expression, il nous faut promouvoir le dialogue.
  • Fédérer : la communication interne a comme but final de fédérer vers un objectif commun. Nous devons ainsi placer les élémeents qui feront la communication interne comme une priorité dans nos agendas.

Qui et comment

Les manager doivent tous être la base de cette communication (voir nos formations). Cependant il faut noter que la communication interne ne peut se cantonner à n’être l’affaire de certains, la communication interne est bien l’affaire de tous – l’émetteur et le récepteur ne font qu’un – nos collaborateurs doivent aussi être des partenaires actifs sous peine de s’exclure eux même de la vie de l’entreprise.

  • Bottom up  : faire remonter l’information est tout aussi important que de relayer les messages de la direction. La connaissance de l’état d’esprit des collaborateurs permettra au dirigeant de mieux piloter leur entreprise.
  • Top down : ce type de communication est indispensable surtout en ces temps de confinement.
  • Contactez notre conseiller

    Complétez le formulaire ci-dessous :

  • Laissez-nous votre adresse e-mail afin que notre expert puisse vous recontacter
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
catherine mertens

Catherine Mertens

Coaching Officer

+32 484 071 887