Trucs et astuces pour réduire votre facture d’énergie

17 octobre 2022 à 12:10 | 131 vues

Avec le retour du froid et une diminution de la clarté naturelle, les prochains mois vont impacter plus lourdement encore les factures d’énergie de votre entreprise. Quelles sont les mesures, immédiates ou à très court terme que vous pouvez déjà prendre pour en réduire les montants ?

Au regard du contexte international qui impacte significativement les coûts énergétiques, plusieurs mesures d’économies d’énergie sont à préconiser au sein de votre entreprise. Avec l’appui de Steve Cailler, spécialiste Énergie au sein du service Facilitateur Bâtiment Durable de la Région de Bruxelles Capitale, voici quelques conseils qui peuvent aider votre entreprise à réduire la facture énergétique.

Regrouper les zones d’occupation

Lorsque la configuration de votre bâtiment/parc immobilier le permet, il est recommandé de réduire la surface chauffée en regroupant les espaces occupés sur une même zone. Cette mesure permettra d’interrompre le chauffage et l’alimentation électrique de certains espaces/zones.

Adapter la température du thermostat

Savez-vous qu’une réduction d’un degré de la température de chauffe représente une diminution moyenne de 8 % de la consommation de gaz ?
Les responsables techniques des bâtiments doivent contrôler l’ensemble des paramètres de régulation de chaque installation. Ils veilleront en particulier à instaurer une température de chauffe de 20°C dans les espaces administratifs. En période d’inoccupation, la température de consigne du chauffage doit être :
abaissée d’au moins 2°C en cas d’inoccupation quotidienne nocturne ;
fixée au maximum à 15°C lorsque la durée d’inoccupation est égale ou supérieure à 24h et inférieure à 48h ;
fixée au maximum à 8°C lorsque la durée d’inoccupation est égale ou supérieure à 48h.
Les responsables de la gestion des bâtiments concernés appliqueront dès à présent les consignes de chauffe ainsi définies. Le cas échéant, ils les répercuteront par écrit aux prestataires affectés à l’exploitation des bâtiments, pour une mise en œuvre immédiate.

Faites contrôler vos chaudières et chauffe-eau

Pour une meilleure efficacité énergétique, il est demandé de réaliser en amont de la période hivernale un contrôle périodique de toutes les chaudières ou chauffe-eau de votre parc immobilier. Ceci garantit un réglage optimal de la combustion, l’entretien des équipements et l’ajustement des paramètres de régulation. L’entretien périodique est à réaliser par un technicien chaudière PEB agréé.

Calorifuger les canalisations

En priorité, il est préconisé d’isoler toutes les conduites d’eau chaude (chauffage et eau chaude sanitaire), surtout dans le cas de canalisations qui passent dans des zones non chauffées. L’isolation des conduites d’eau chaude est généralement rentabilisée en une année. N’oubliez pas la chaufferie, conformément à la réglementation Chauffage PEB.

Films réfléchissants derrière les radiateurs

Le film réfléchissant est un élément indispensable pour calfeutrer l’arrière des radiateurs (surtout dans le cas de parois déperditives). Fabriqué en polystyrène, il permet d’améliorer de 5 à 10 % la performance d’un radiateur.

Purger les radiateurs

Pensez à faire la purge, le désembouage voire un entretien complet des circuits de chauffage afin d’homogénéiser la température effective et de l’aligner autant que possible sur la température de consigne.

Éclairage dans les bâtiments

Remplacez les lampes halogènes, fluocompactes et les TL8 par des lampes LED. Dans les locaux peu fréquentés (cages d’escalier, archives, couloirs, WC…), régulez l’éclairage par des détecteurs de mouvements.

Éclairage extérieur et des enseignes

Éteignez l’éclairage extérieur entre 22h et 6h du matin.

Douches et boilers

Fixez la température de consigne des douches à max 37° C.
Installez un programme horaire sur les boilers électriques afin qu’ils ne soient pas constamment maintenus en température, la nuit et les week-ends lorsque les bâtiments ne sont pas occupés.

Sensibilisation du personnel

Sensibilisez régulièrement le personnel à l’utilisation rationnelle de l’énergie par des communications et/ou réunions d’information qui proposent des gestes simples. Parmi ceux-ci : éteindre dès que possible l’éclairage dans les espaces quittés, éteindre ordinateurs et écrans en fin de journée, utiliser l’eau froide plutôt que l’eau chaude dans les sanitaires, dégivrer régulièrement le réfrigérateur, utiliser le mode Eco du lave-vaisselle…

Audit énergétique gratuit

Le Pack Énergie permet aux PME et aux organisations à profit social d’obtenir un accompagnement professionnel et gratuit pour faire des économies d’énergie dans leur bâtiment. Il s’agit d’un service d’audit énergétique, d’un coaching énergétique gratuit proposé par l’UCM à l’initiative de la Région bruxelloise.

Consulter le kit de sensibilisation de Bruxelles Environnement

Le kit de sensibilisation de Bruxelles-Environnement s’adresse aux responsables Énergie ou toute autre personne souhaitant entamer une démarche d’économie d’énergie au sein de sa structure (administrations publiques, entreprises…).
Par le biais de fiches-actions, à télécharger, il vise à répondre aux difficultés rencontrées, à impliquer les parties prenantes sur le long terme et à amorcer des changements de comportement.
(QR Code kit sensibilisation)
(photo débranche ton PC)

Formez-vous à la gestion de l’énergie

Bruxelles Environnement organise régulièrement des formations spécifiques à l’énergie et à la construction durable. Elles durent généralement de 3 à 4 jours.

Aides financières régionales

Dans le cadre de la stratégie ‘Renolution’ de rénovation du bâti bruxellois, la Région bruxelloise a développé une série d’aides financières. Pour plus d’informations, consultez le site Renolution.brussels

Aides financières fédérales

es autorités fédérales accordent aux entreprises un avantage fiscal lorsqu’elles investissent dans les économies d’énergie. Il s’agit d’une déduction sur les bénéfices acquis pendant la période d’investissement. Sa quotité déductible peut s’élever jusqu’à 20 % de la valeur totale de l’investissement ou être proportionnelle à l’économie d’énergie engendrée. Infos au 02.572.57.57 (contact center du SPF finances).

Climatisation à 25°C max

L’été est certes passé mais la température de consigne de refroidissement doit être fixée à maximum 25°C en période d’occupation.

 

À propos de l’auteur

Julien Semninckx, Journaliste indépendant chez BECI et chez Vlan

Partager