Quand l’entrepreneuriat se conjugue au féminin

13 octobre 2022 à 16:10 | 223 vues

«Tout le monde peut être entrepreneur.» Cette idée reçue se conjugue aussi au féminin.Avec 4 entreprises individuelles belges sur 10 créées par une entrepreneuse, la création d’entreprises est de plus en plus une affaire de femme. Prudentes et organisées les entrepreneuses dirigent leur société avec brio.

Commençons par nous pencher sur quelques chiffres clés sur l’entrepreneuriat féminin. Si l’entrepreneuriat a longtemps été la panacée des hommes, depuis quelques années, de plus en plus de femmes se lancent dans l’aventure entrepreneuriale. D’après les chiffres de l’INASTI, la Belgique comptabilise une augmentation des indépendantes (tous régimes confondus) de 12,04 % au cours des cinq dernières années. Le SPF Économie souligne aussi que le taux d’entrepreneuriat féminin en Belgique est supérieur à la moyenne des 27 États membres de l’UE.

Envie d’entreprendre, de liberté et d’épanouissement

Près de la moitié de la gent féminine qui décide de se mettre à son compte recherche une plus grande liberté. La seconde raison invoquée est l’épanouissement. Les entrepreneuses jugent qu’être leur propre patron permet de mieux apprécier son quotidien et de développer son bien-être. Elles considèrent la création d’entreprises comme un choix pertinent de carrière. Enfin, dans le top 3 des raisons de lancer son activité, les femmes citent l’organisation du temps de travail. Cette motivation est d’ailleurs principalement féminine, car les hommes sont seulement 19 % à créer leur entreprise pour ce motif.

Les femmes réussissent tout autant, voir plus !

Si les femmes entrepreneuses sont de plus en plus nombreuses, leurs projets s’avèrent aussi généralement prometteurs et pérennes. Selon une étude réalisée par Women Equity, la viabilité économique des entreprises créées par des femmes est meilleure que celle des firmes créées par des hommes. La même source indique que les PME dirigées par des femmes affichent aussi une meilleure courbe de croissance.

Être une femme, un gage de succès ?

Leur secret réside-t-il dans leur prudence économique ? Les réussites des femmes entrepreneures tendent en effet à prouver qu’elles appréhendent plus le risque entrepreneurialque ces messieurs. Au niveau économique, l’anticipation est de mise. Bien loin d’avoir la folie des grandeurs, les entrepreneuses préfèrent la prévoyance, voire même la prudence. Elles empruntent moins et restent prudentes sur les marges bénéficiaires, se retrouvant finalement avec plus de bénéfices qu’espéré.

Avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, elles mènent généralement une longue réflexion concernant leur projet. Réfléchir avant d’agir n’est pas le seul atout dont elles disposent. On distingue aussi un certain talent d’organisation. Habituées à tout gérer (travail, famille, ménage,…), les femmes sont très organisées et polyvalentes. Multitâches, elles veulent également être formées dans tous les domaines traités par leur société.

Enfin, l’entraide et le réseautage expliquent aussi le succès des entreprises dirigées par la gent féminine.

Encourager les femmes à se lancer 

La contribution de l’entrepreneuriat féminin au développement économique et social de la société ne fait plus de doute. Il faut donc encourager un maximum de femmes à se lancer !Poursuivre les efforts de sensibilisation pour arriver à plus de parités dans la communauté entrepreneuriale est essentiel. Les campagnes de sensibilisation spécifiques portent leurs fruits.

De beaux exemples d’entrepreneuses sont aussi des sources d’inspiration et démontrent qu’il est possible de faire son chemin de façon talentueuse sur une planète startups encore essentiellement masculine.

A ce propos, Muriel Bernard, CEO d’eFarmz, Gaëlle Helsmoortel, CEO de dgenious et Laurence Baeten, Managing Director & Partner at blue2purple témoigneront de leur parcours inspirant et des challenges qu’elles ont rencontrés lors de notre prochaine scale-up night dédiée aux femmes entrepreneuses

➤ La soirée aura lieu le mardi 25 octobre prochain de 18h à 20h30 dans les locaux de BECI

Avenue Louise 500, 1050 Bruxelles

➤ La participation est gratuite, il suffit de vous inscrire.

D’ici là, vous avez déjà la possibilité de proposer votre candidature pour intégrer le nouveau programme d’accélération MeDoFly  de BECI qui accompagne les scale-ups ambitieuses et engagées à booster leur business

Propos recueillis par Gaëlle Hoogsteyn

➤ Pour plus d’information concernant le programme d’accélération MeDoFly et nos scale-ups nights

Eric Vanden Bemden
Conseiller en entreprises | Bedrijfsadviseur
evb@beci.be
T +32 2 563 68 56
M +32 475 23 14 07

 

Partager