5 bonnes raisons d’opter pour le travail décentralisé

13 janvier 2022 à 08:01 | 103 vues

[article invité]

Le travail hybride, c’est la possibilité de travailler où on veut, quand on veut. Aujourd’hui, dans beaucoup de professions, essentiellement les métiers de services, les seules choses dont on a besoin pour travailler sont un lieu, une connexion internet et un ordinateur. Si le télétravail est aujourd’hui appliqué dans de nombreuses entreprises, le travail décentralisé reste sous-utilisé. Il a pourtant de beaux avantages à offrir…

  1. Faire du travail décentralisé permet tout d’abord de choisir sa localisation. Le collaborateur veut-il travailler à Bruxelles ? Près de son domicile ? A-t-il besoin d’une salle de réunion à mi-chemin entre son domicile et celui d’un collègue ? Doit-il faire une présentation pour un client ? En proposant des lieux de travail partout en Belgique, vous facilitez le quotidien de vos équipes et vous gagnez en temps et en efficacité. Le temps que vos employés ne passent pas sur les routes ou dans les transports peut être alloué bien plus intelligemment à leur core business.
  2. Le travail décentralisé vous permet aussi d’adapter le lieu de travail à la nature de l’activité et non l’inverse. Quelles tâches le collaborateur doit-il effectuer aujourd’hui ? A-t-il besoin d’un bureau fermé ? D’une petite salle de réunion ? D’un grand espace de brainstorming et de création ? Disposer de lieux de travail adaptés aux différentes missions favorise l’efficacité et le confort de vos collaborateurs. L’époque où l’on prévoyait structurellement un espace de travail pour 70 % de ses employés est révolue.
  3. Bien appliqué, le travail hybride optimise les coûts liés aux bâtiments. En proposant à la fois du travail en présentiel, du télétravail et du travail décentralisé, l’entreprise peut faire des économies, tant sur les frais fixes que sur les coûts variables. Elle y parviendra en réduisant sa surface de bureau ou en louant une partie de ses locaux, d’une part, et d’autre part en ne louant d’autres espaces de travail que pour le temps réellement nécessaire. Aujourd’hui, de nouvelles solutions de location à l’heure voient le jour. 
  4. Le travail décentralisé joue un rôle dans le bien-être des travailleurs et leur satisfaction au travail. Il permet aux travailleurs de trouver un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Cet aspect devient de plus en plus important pour les travailleurs, surtout ceux des générations Y et Z. C’est donc un outil efficace de rétention des talents. Par ailleurs, un employeur qui donne de la flexibilité à ses employés aura bien plus de chances d’en recevoir. Travailler dans un climat de confiance est une situation win-win pour les différentes parties.
  5. Proposer un mode de travail hybride est un excellent moyen de travailler sa marque employeur et d’attirer de nouveaux candidats. Dans un monde où la guerre des talents est de plus en plus forte, activer ce levier est un atout à ne pas négliger.
  6. Le travail décentralisé complète parfaitement le travail en présentiel et le télétravail. Depuis deux ans, avec la crise sanitaire, le télétravail s’est généralisé. Et il n’y aura pas de retour en arrière. Toutefois, le télétravail a aussi montré ses limites. Lorsque l’on a des enfants à la maison, que le conjoint télétravaille également, que l’on doit rencontrer des clients ou des partenaires dans un cadre professionnel… travailler à domicile n’est pas toujours idéal. Les collaborateurs en sont conscients, tout en n’ayant pas forcément l’envie ou le besoin d’aller travailler parfois assez loin de leur domicile. C’est là que le travail décentralisé prend tout son sens : il est au croisement du travail sur site et du télétravail. Il offre en quelque sorte le meilleur des deux. 
  7. Investir dans le travail décentralisé et soutenir les modes de travail hybrides, c’est aussi investir dans la durabilité de son entreprise. En réduisant sa surface de travail et en limitant les déplacements domicile-travail de ses employés, l’entreprise réduit son empreinte écologique et avance vers la neutralité carbone, un objectif que tous les acteurs de la société doivent poursuivre ensemble. Les sociétés proposant des modes de travail hybrides ont un impact sociétal positif sur la cohérence et la gestion des grandes villes.

Deskalot est déjà convaincu par les avantages du travail décentralisé et travaille selon un modèle hybride. Depuis le mois d’avril 2021, Deskalot a lancé sa propre plateforme de travail décentralisé : Deskalot, conçue comme un AirBNB professionnel. Elle regroupe déjà plus de 850 lieux de travail dans cinq pays. Plus d’infos ici. 

 

À propos de l’auteur

Jonas Pollet, Managing Director chez Deskalot

 

Partager