Baromètre de conjoncture : Novembre 2020

6 décembre 2020 à 10:12 | 340 vues

Après six mois consécutifs de hausse, le baromètre de conjoncture s’est replié en novembre. Le climat des affaires s’est particulièrement détérioré dans le commerce, effaçant plus qu’entièrement le net rebond du mois dernier, ainsi que dans les services aux entreprises. La construction s’inscrit elle aussi en recul. Seule l’industrie manufacturière échappe, de justesse, à la morosité ambiante.

novembre baromètre conjoncture

Après l’embellie d’octobre, la conjoncture s’est clairement affaiblie dans le commerce. Le pessimisme a touché tous les types de commerce. Les prévisions de demande se sont effondrées, entraînant une réduction attendue des commandes auprès des fournisseurs. Les perspectives d’emploi se contractent elles aussi, fût-ce dans une moindre mesure.

Dans les services aux entreprises, ce sont les anticipations relatives à la demande générale du marché qui se sont dégradées le plus fortement. Les entrepreneurs se montrent également plus négatifs quant au futur de leur activité propre, dont le niveau actuel a par ailleurs été estimé plus défavorablement eu égard à la saison.

Dans la construction aussi, toutes les composantes de l’indicateur se sont repliées, qu’elles concernent les évolutions récentes du carnet de commandes et du matériel utilisé, l’appréciation du niveau actuel du carnet d’ordres ou les prévisions de demande.

Quant à la sixième – quoique modeste – amélioration d’affilée observée dans l’industrie manufacturière, elle repose pour l’essentiel sur une évaluation quelque peu plus positive du carnet de commandes total et sur des perspectives d’emploi légèrement orientées à la hausse. La courbe synthétique globale lissée, qui reflète la tendance conjoncturelle sous-jacente, continue de progresser.

Télécharger le dossier complet

 

Partager