3 (bonnes) raisons d’investir à l’étranger

4 février 2021 à 08:02 | 719 vues

“L’herbe est plus verte ailleurs” est un adage bien connu et parfois, c’est vrai ! En termes d’investissements financiers par exemple, cela peut être très bénéfique pour vous (et votre porte-feuille !). Voici 3 raisons qui vous donneront envie d’investir hors de notre plat pays.

Vous vous protégez contre la volatilité des marchés locaux 

Les investissements financiers à l’étranger vous permettent de diversifier votre portefeuille et donc de subir plus légèrement les répercussions des crises locales. Forcément, si vous n’investissez qu’en Belgique et que la Belgique et ses entreprises sont soudainement sujettes à une période de grande instabilité, vous risquez de ne pas voir de retour sur investissement avant un petit temps. Aucun pays n’est à l’abri d’une crise (passagère ou non), il semble donc prudent de diversifier ses investissements. 

Le stock market ne réagit pas de la même façon dans le monde entier, il est intéressant de ne pas se limiter à un seul et unique type de marché. En d’autres termes, en ne mettant pas tous vos œufs dans le même panier, vous risquez moins de vous faire plumer. 

Vous profitez de meilleurs taux de croissance

Depuis de nombreuses années, nous parlons de pays émergents, c’est-à-dire que de nombreux pays s’inscrivent petit à petit dans une économie globalisée grâce à une forte croissance de leur PIB chaque année. Parmi ces pays, nous retrouvons évidemment les BRIC (Brésil, Russie, Inde & Chine) mais également le Mexique, l’Afrique du Sud, le Nigéria et l’Arabie Saoudite par exemple. 

Ouvrir ses investissements à des entreprises en pleine croissance, c’est entrer dans un tout nouveau marché, en pleine expansion  et potentiellement, investir dans “the next big thing”. 

Vous vous ouvrez un monde de possibilités

Soyons honnêtes, la Belgique a beau être un pays génial et avoir inventé les frites, on ne peut pas dire qu’on soit la première puissance économique mondiale (même si on représente quand même 0,44% du GDP mondial). 

En restant focalisé sur la Belgique, et sur Bruxelles, vous passez à côté d’un univers de possibilités. 

Mais comment est-ce que je dois faire ?

C’est très simple, il suffit de participer au webinar spécial “investissements à l’étranger” le 11 février. Attention, l’event est en anglais (on vous habitue au commerce international dès le début !). Daniel Kroes, Partner en Corporate Finance chez RSM Belgium vous donnera tous ses trucs & astuces pour investir à l’étranger mais aussi pour séduire des investisseurs étrangers pour votre entreprise ! 

Inscrivez-vous ici

Partager