Comment augmenter la valeur de mon entreprise ?

19 août 2022 à 10:08 | 13537 vues

Que vous ayez le projet de cession ou de levée de fond de votre entreprise, à court ou long terme, ou que ces options ne soient pas (encore) envisagées, connaître la valeur de sa société est toujours un bon indicateur. Pourquoi ? Tout d’abord, nous ne sommes jamais à l’abri d’un imprévu – ou d’une opportunité – qui pourrait conduire à une cession partielle ou une levée de fond de son entreprise dans de brefs délais. Mais c’est également un outil  pour améliorer sa performance en adoptant des mesures pertinentes.

Comment estimer la valeur de mon entreprise ?

Pour donner une valeur à son entreprise, la première difficulté pour les PME réside dans le choix de la méthode à utiliser. En effet, la question se pose moins pour les entreprises cotées en bourses, dont la valeur est reflétée par le prix des actions fixé par le marché. Le fait est que, à défaut de pouvoir compter sur la rationalité du marché, la PME va devoir composer avec l’une des nombreuses méthodes de valorisation existantes.

Sans rentrer dans le détail, on pourra distinguer ici 3 types de méthodes distinctes :

  1. Celles qui s’appuient majoritairement sur les actifs de l’entreprise, dans une logique patrimoniale.
  2. Celles qui valorisent les résultats passés de l’entreprise
  3. Et celles qui sont orientées vers les résultats futurs de l’entreprise, c’est-à-dire son business plan.

Les méthodes les plus fréquemment utilisées sont celles qui se basent sur les résultats passés de l’entreprise. C’est tout à fait compréhensible : ces indicateurs sont plus tangibles et plus faciles à interpréter, à la différence de résultats futurs qui peuvent relever de la simple spéculation.

Mais dans le cadre qui est le nôtre, ce qui intéresse l’investisseur avant tout, c’est l’avenir. Lors d’une négociation, il faudra certes faire valoir les résultats de l’entreprise, mais également pouvoir démontrer, chiffres à l’appui, que les projets entrepris par la société sont des leviers de valeur sur le long terme.

C’est là que la gestion par la valeur va prendre son sens. Mais que signifie gérer un projet par la valeur, et pourquoi cela joue-t-il un rôle de premier plan dans l’optique d’une cession ou d’une levée de fond ?

Gestion par la valeur du projet

La première étape consiste à estimer la valeur du projet.  Cette estimation prend forme lorsque l’on répond à la question « le projet est-il susceptible de faire gagner ou perdre de l’argent à l’entreprise, quand, comment, à quelles conditions et dans quelles proportions ? »

Ensuite, il convient de mettre en place le pilotage du  projet.  A partir de l’estimation de sa valeur, il faut veiller à la réalisation des objectifs assignés pendant toute sa durée de vie et procéder éventuellement à des adaptations.

On comprend l’utilité d’une telle démarche. En fixant ses objectifs et les moyens mis en œuvre pour créer une plus-value financière de l’entreprise, il est plus aisé de poser le cadre de la négociation selon des indicateurs établis. En réduisant l’incertitude concernant les résultats futurs, la valorisation et la fixation du prix de l’acquisition est facilitée.

L’optimisation de la valeur de l’entreprise passe également par les caractéristiques propres à l’opération de cession ou de levée de fond. En mettant en évidence les leviers de création financière de l’entreprise, on facilite les opérations en accompagnant l’investisseur dans l’évaluation de celle-ci, autrement que par les bilans comptables passés.

Le coaching par la valeur (ou value coaching), s’intéresse à l’estimation et l’optimisation de ces leviers de création financière. À partir de quatre leviers principaux de création de valeur, cette démarche de coaching va accompagner les chefs d’entreprises dans leurs prises de décision, en s’appuyant sur :

  • La stratégie et le modèle d’affaires
  • La rentabilité des capitaux investis
  • La gestion des risques
  • La politique de financement

Pour plus d’informations

Beci organise sa 3ème scale-up night ce mardi 30 août sur « comment multiplier par 3 la valeur de votre entreprise dans 3 ans ! » 

Avec Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels, comme modérateur,
Et comme invités,
Claire Munck, CEO BeAngels et Managing Partner ScaleFund
Pierre-Alexis Léonard, CEO chez Deminor et dups 

> Cliquez ici pour plus d’infos

Partager