Frédéric Levy Morelle, CEO de Look&Fin

7 juillet 2021 à 08:07 | 804 vues

[interview]

Philippe Beco a eu l’occasion de rencontrer Frédéric Levy Morelle, CEO de Look&Fin et a pu lui poser quelques questions afin d’en apprendre plus sur lui. 

Quel a été votre premier job rémunéré ? 

Conseiller dans un cabinet fiscal. Après des études en ingéniorat de gestion puis en fiscalité, ce passage à la pratique m’a paru, au final, moins compliqué que certains de mes cours universitaires.

Quel a été le « defining moment » de votre vie professionnelle ? 

Deux rencontres. D’abord avec Olivier Belenger de Theodorus, le fonds de venture capital associé à l’ULB. J’avais fait ma thèse sur le capital-risque. Rejoindre son équipe m’a façonné professionnellement et donné le goût d’entreprendre. Et puis Dominique Wroblewski, mon associé avec qui ça a matché tout de suite. Je suis la partie « fin » et lui la partie « tech » de notre société.

Quelle a été votre plus belle réussite professionnelle ? 

Les augmentations de capital réussies de Look&Fin. Elles ont boosté notre développement mais aussi marqué la reconnaissance du marché pour notre travail accompli. Avec de nouveaux actionnaires, on embarque aussi de nouvelles compétences. Tout cela est très gratifiant. 

Quel est votre super-pouvoir ? 

Bien m’entourer. C’est crucial car ramener une aventure entrepreneuriale à son fondateur est très réducteur. Mon esprit analytique m’amène à présenter mes projets de façon structurée, et cela convainc ceux qui me rejoignent. Mais il faut aussi de l’empathie pour qu’ils restent. 

Quel est votre plus grand défaut ? 

Je suis têtu. 

Quel est selon vous l’élément clef du succès de votre entreprise ? 

On a très tôt vu le potentiel du prêt participatif et bien su se positionner. On a privilégié la qualité aux volumes en sélectionnant rigoureusement les entreprises bénéficiaires et construit une communauté d’investisseurs confiants. Et surtout, on a une équipe multidisciplinaire et ultra-motivée.

Si vous n’aviez pas été CEO de Look&Fin, quel job auriez-vous souhaité exercer ?

Je n’y ai jamais pensé car j’ai été épanoui dans tous mes jobs et me suis toujours senti « à ma place ». Aujourd’hui encore, je vis mon travail comme une aventure. J’ai beaucoup de chance.

Qui est votre héros ? Votre modèle ? Votre source d’inspiration ? 

Mon grand-père. Il a été directeur juridique de Solvay et – je vous le donne en mille – professeur de droit fiscal à l’université. Il s’est replongé dans la matière avec moi quand j’étudiais. On faisait des balades en forêt de Soignes. Il expliquait le droit fiscal comme on raconte une histoire.

Quel est votre livre préféré ? 

Born to run de Chris McDougall. Une rencontre folle avec une tribu recluse du Mexique. D’incroyables marathoniens et fêtards à la fois. Les chasseurs-cueilleurs que nous fûmes étaient peu armés pour survivre. Il fallait poursuivre nos proies longtemps pour les épuiser. Le jogging nous ramène à cette condition originelle et révèle cette formidable capacité d’endurance de l’être humain.

Quel est votre film préféré ? 

Le Silence des agneaux. J’aime essayer de comprendre la nature humaine. 

Quel est votre endroit préféré ?

Une maison familiale de 1620 dans les Ardennes françaises, pas chauffée.  Acquise par mon arrière-arrière-grand-père. J’y ai passé mes étés et y vais encore avec mes enfants.

Quel conseil donneriez-vous à votre « vous » du début de votre carrière ?  

Tranquillise-toi. C’est bon. Il va falloir bosser mais tes études t’ont mis sur la bonne voie. Songe juste à bien t’entourer.

Quelle est votre devise ? 

« Fais ce que tu veux ».

 

À propos

Frédéric Levy Morelle, CEO de Look&Fin

Partager