La cohésion d’équipe ? Faites briller les talents inhérents de vos collaborateurs

27 mars 2023 à 16:03 

Cohésion d'équipe : quête de sens et développement professionnel des collaborateurs doivent se combiner aux besoins de l’organisation. Cohésion d'équipe : quête de sens et développement professionnel des collaborateurs doivent se combiner aux besoins de l’organisation.

[Article invité]

La période actuelle, post crise sanitaire, a rendu la responsabilité managériale encore plus complexe. La quête de sens et le développement professionnel des collaborateurs doivent malgré tout continuer à se combiner aux besoins opérationnels d’efficacité de l’organisation.

Au cœur de la dimension sociale de la ‘RSE’ ou ‘ESG’, les collaborateurs doivent pouvoir se positionner et trouver leur place dans le cadre du projet de leur organisation.  Les compétences professionnelles sont nécessaires mais ne suffisent pas à motiver. Le distributeur de jus de fruits ou un Chief Happiness Officer sont de belles initiatives pour améliorer la QVT(Qualité de Vie au Travail). Cependant, l’engagement résulte à la fois de l’épanouissement de savoir pourquoi nous allons travailler tous les jours et de la reconnaissance de qui nous sommes tant au niveau de notre personnalité que de notre contribution au projet commun.

Il est essentiel de mettre en valeur la richesse naturelle de chacun !

Chacun(e) de nous possède un talent inné qui lui est propre et qui le nourrit lorsqu’il est activé, en même temps qu’il contribue aux objectifs de l’organisation. Le plaisir de faire vient renforcer et compléter le savoir-faire. Si un collaborateur prend du plaisir à accomplir une tâche, sa motivation et son engagement seront renforcés. Et lorsqu’un collaborateur en prend conscience et que l’organisation parvient à le mobiliser à son niveau le plus juste, sa performance et celle du collectif se démultiplient.

La tendance au « reskilling », qui consiste donner priorité aux talents internes avant de se lancer dans un recrutement externe, en est une belle illustration : elle utilise des capacités existantes au sein de l’organisation (avant tout des compétences non techniques).

Un talent intrinsèque ne révèle sa valeur que s’il est mobilisé au bon moment, au bon endroit et pour atteindre le bon objectif.

Un exemple ? Lors du lancement d’un projet, l’entreprise a besoin de talents créatifs, innovants, rêveurs.  Ce sont les Explorateurs, les Affronteurs et les Créatifs. Plus tard, au moment d’industrialiser une idée et de planifier, organiser et élaborer des process, elle devra faire appel à des Concepteurs, des Transmetteurs ou des Finisseurs. Dans quelle mesure votre organisation se penche-t-elle sur cette richesse ? Il ne s’agit pas d’un modèle de profils de personnalité de plus, mais bien d’une approche qui se base sur le plaisir de faire et les talents innés.

Mieux se connaître pour démultiplier son efficacité et mettre à profit son énergie

Une approche adaptée vous donnera des résultats concrets et mesurables :
• 30 % : hausse d’engagement des collaborateurs mesuré par le ratio Great Place To Work®
• 75% : de réduction d’erreurs au recrutement
• 30 % : gain de temps sur le déroulé du projet, estimé par un client

Un système social est avant tout un système vivant

À l’origine de l’approche: la conscience qu’un projet, une équipe ou une organisation constitue un système vivant. Doté d’une raison d’être unique, il fonctionne selon lesinteractions entre les individus et entités qui le constituent. Et il est indispensable de s’intéresser aux personnes qui le composent pour en comprendre la dynamique et l’améliorer. Pareille approche systémique prend tout son sens dans le monde de l’entreprise.

Voici un témoignage direct de l’efficacité d’une approche intégrée des profils :

« Dans le cadre d’un déploiement au sein d’un comité exécutif, l’approche intégrée a permis à chaque membre de comprendre son propre fonctionnement et de savoir pourquoi certains domaines leur plaisaient alors que d’autres étaient désagréables. Tous se sont reconnus dans leurs profils !

En comprenant les appétences naturelles de chacun, j’ai intégré l’intérêt de les faire fonctionner prioritairement sur ce qui leur plaisait et, inversement, de mettre en place avec eux une stratégie et des process pour pallier ce qui leur était difficile. »

« Ce n’est ni la finance, ni la stratégie, ni la technologie, mais le travail d’équipe qui demeure l’avantage compétitif ultime, parce qu’il est si puissant et si rare. » – Patrick Lencioni

Mettez en œuvre cette complémentarité, basez-vous sur les talents inhérents de vos collaborateurs pour plus d’engagement et d’efficacité.

Vous voulez en savoir plus ? Nous allons organiser des ateliers avec BECI autour de cette thématique. Suivez l’agenda…..

 

à propos des auteurs

 

Nicolas Delebois  &  Zakaria Marzouki, HR Project Manager & Coaching

 

Newsletter HR & Social

  • Soyez toujours informés, abonnez-vous à la newsletter HR & Social de Beci

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Partager