La hausse des coûts pèse de plus en plus mais l’augmentation n’est pas entièrement répercutée sur les prix de vente

7 octobre 2022 à 11:10 | 172 vues

Bruxelles, 6 octobre 2022 – 

La hausse substantielle des coûts des entreprises entraîne une contraction de l’activité économique : leur rentabilité étant sous pression, nombre d’entre elles sont contraintes de réduire leur production. L’effet négatif sur la croissance semble déjà visible en septembre et s’accentuerait davantage au dernier trimestre de 2022. Une reprise suivrait néanmoins au cours de l’année suivante. Ce résultat, qui ressort d’une nouvelle enquête de la BNB, menée en collaboration avec plusieurs fédérations d’entreprises et d’indépendants, semble donc confirmer que l’économie belge se dirige vers une courte récession, dont l’ampleur est limitée, bien que l’incertitude demeure très élevée. Par ailleurs, les répondants s’attendent à ce que les augmentations de coûts et les pressions inflationnistes persistent à court terme. Ils indiquent toutefois que les hausses de coûts ne se répercutent pas totalement sur leurs prix de vente, estompant rapidement la spirale salaires-prix. Enfin, les indicateurs de confiance des entreprises intégrés à cette enquête se détériorent sensiblement.

Lisez tout l’article ICI

Partager