Rencontre avec… Antoine Geerinckx, fondateur de CO2Logic

Par Philippe Beco  - 4 avril 2021 à 08:04 | 523 vues

[interview]

Quel a été votre premier job rémunéré ? 

J’ai débuté chez Advalvas, une des premières sociétés web en Belgique. Nous avions créé médinet, un site de conseil de santé. J’ai beaucoup aimé. Puis l’explosion de la bulle internet au début 2000 m’a beaucoup appris. Il faut pouvoir être rentable au quotidien pour conserver son indépendance financière et garder le contrôle de sa culture et de ses valeurs. Une entreprise ne peut pas vivre que de perspectives, aussi mirobolantes soient-elles.

Quel a été le « defining moment » de votre vie professionnelle? 

Je réalise qu’il n’y a pas eu de moment clé en particulier, mais plutôt un continuum de rencontres et d’expériences. Mais je pense sincèrement que chaque recrutement réussi fut un « defining moment » en soi. Le succès de CO2Logic doit tellement à l’équipe… 

Quelle a été votre plus belle réussite professionnelle ? 

CO2Logic, sans hésiter. On a débuté juste avant la crise financière et on a été les premiers à lancer des projets en Afrique, sans vraiment savoir ce que l’on faisait. Il y a eu énormément de chemin parcouru depuis.

Quel a été votre plus gros échec professionnel ? 

Dans les premières années, la séparation d’avec un associé m’a marqué humainement. En fait, je considère que réussite et échec ne sont jamais très éloignés l’un de l’autre, comme lorsque l’on prend un virage à grande vitesse. Tout est question d’anticipation et de calibrage.

Quel est selon vous l’élément clef du succès de votre entreprise ? 

L’esprit d’équipe. Et puis la patience et l’écoute qui nous permettent d’agir en répondant à l’intérêt de nos clients tout en ne déviant pas de notre mission climatique. Nous avons bâti des relations de très longue durée sur ce principe.

Quel est votre plus grand défaut ? 

Je suis trop instinctif. Du coup, je fais aussi parfois trop vite confiance aux gens. Quand je sens les choses, je fonce. Mais je suis entouré d’ingénieurs qui vont dans la profondeur, ce qui assure un bon équilibre. 

Qui est votre héros ? Votre modèle ? Votre source d’inspiration ? 

Mon grand-père a été sylviculteur et entrepreneur, puis ministre. Il m’a toujours dit : « Fais quelque chose qui ait un impact positif pour la société ». Au début, je n’étais pas sûr de comprendre comment concrétiser cette idée mais elle a, en fait, guidé tout mon parcours. Mes deux parents m’ont aussi inculqué beaucoup de valeurs. Mon père est une bibliothèque ambulante. Il m’a poussé à une curiosité et un apprentissage constant en me sélectionnant des articles à lire.

Quels sont vos hobbies ? 

Le surf et le golf, deux sports qui ont des points communs : la bataille contre soi-même, la concentration qui exige de faire abstraction de tout, le rapport à la nature… et la moindre distraction qui se paye cash.

Quel est votre livre préféré ? 

Je recommande Let my people go surfing d’Yvon Chouinard, le fondateur de Patagonia. Ce livre a renforcé ma conviction que la philosophie de travail de CO2Logic, basée sur la confiance et la cohérence avec nos valeurs, était la bonne.

Quel est votre film préféré ? 

Il y en a tellement…J’adore le ciné. Je pense à Gladiator pour la mise en scène et Joaquin Phoenix, un acteur phénoménal. Ou Avatar, pour le message écologique avant la lettre. J’aime les films qui font appel aux valeurs de la justice, même s’ils sont « hollywoodisés ». 

Quel est votre endroit préféré ? 

Forcément un lieu naturel. L’océan – où qu’il soit – et les forêts.  Les Landes, par exemple, réunissent ces deux dimensions.

Quelle est votre devise ? 

« Never give up ». Cette devise trône toujours sur nos murs. Les perceptions ont changé mais en 2007, convaincre les dirigeants d’entreprises que la solution écologique passait aussi par eux était tout sauf facile. À cet égard, j’aime aussi la maxime de von Goethe : « Que chacun balaye devant sa porte et le monde entier sera propre ». Si chacun accepte sa propre responsabilité et agit en conséquence, le problème climatique sera résolu. Ça vaut d’ailleurs aussi pour d’autres problèmes de notre temps…

Quel conseil donneriez-vous à votre « vous » du début de votre carrière ?  

« Au-delà des obligations et des contrôles sociaux, ta famille, tes amis, tes passions ont construit ta personnalité. Aie confiance en elle, et en ton instinct. Ose être différent pour être toi-même. Et reste ouvert et curieux ».

 

À propos d’Antoine Geerinckx

Managing Founder de CO2LOGIC qui aide les entreprises à calculer et à réduire leur impact environnemental

 

 

Partager