The WorkLAB: allier mobilité, qualité de vie et nouvelle manière de travailler

29 avril 2021 à 10:04 | 628 vues

[communiqué de presse]

Bruxelles, le 29 avril 2021 – BECI lance le projet The WorkLAB à la fin avril en vue de constituer un écosystème bruxellois chargé d’optimiser les effets positifs du télétravail massif, tout en relevant les défis propres à ce nouveau mode de fonctionnement. WorkLAB veut proposer des solutions face à ce changement de paradigme qui résulte de la crise sanitaire. Le WorkLAB est conçu comme un écosystème «phygital» (fusion de physique et digital), qui propose une environnement dans lequel les parties prenantes privées et publiques travailleront ensemble dans un but commun : réaliser un changement de paradigme durable dans la mobilité, l’immobilier et l’emploi. 

Télétravail, numérisation jusqu’à l’automatisation, solutions de mobilité flexible, IA, formation continue, freelancisationl’avenir du travail a été accéléré par la crise Covid-19. Les organisations qui peuvent s’adapter rapidement aux nouvelles méthodes de travail et à la prochaine normalité en ressortent plus fortes. 

L’importance accrue du travail à domicile a pour conséquence que les entreprises à Bruxelles, utiliseront nettement moins de bureaux à l’avenir. Une enquête conjointe de l’ERMG montre que les chefs d’entreprise s’attendent à une baisse de 9% d’ici 5 ans par employé en termes d’espace de bureau.  La diminution attendue est également plus forte à Bruxelles (-22 %, contre -6 % en Flandre et -4 % en Wallonie). 

“Il s’agit en effet d’un thème sur lequel BECI travaille depuis un certain temps, à la fois avant la crise du COVID, mais ce thème est devenu très pertinent en raison du télétravail massif. Il reste à savoir dans quelle mesure le télétravail préservera son statut de norme après la crise sanitaire. Le Baromètre politique de BECI démontre que  28 % des entreprises interrogées y voient un des grands défis de leur gestion du personnel. 86 % des employeurs interrogés ne voient aucune objection à ce que le télétravail ou les heures de travail flexibles soient facilités à long terme. Ceci explique également la décision de la Commission européenne de passer de 50 à 25 bâtiments en Région bruxelloise d’ici 2030. explique Olivier Willocx, CEO BECI. 

Avec The WorkLAB, BECI veut apporter une réponse. Bruxelles doit devenir une ville modèle au niveau international. Telle est la mission de The WorkLAB: 

  • Adoption de la technologie: exploiter davantage l’adoption accélérée de la technologie pour bâtir une économie bruxelloise pérenne et renforcer le personnel qualifié. Un tiers des start-ups technologiques de Belgique est situé à Bruxelles. Bruxelles joue donc un rôle important en tant que moteur d’innovation et d’emploi. Au cours des 10 prochaines années, la digitalisation créera 2,8 nouveaux emplois pour chaque emploi qui disparaîtra. Cela équivaut à près de 800 000 emplois. Cela nécessite de nouveaux profils et donc une formation permanente; 
  • Diversification du parc immobilier: viser des infrastructures de lieux de travail innovantes et rendre les quartiers multifonctionnels. Les prévisions d’augmentation du stock de bureaux,  

combinées avec les nouvelles modalités d’organisation de travail, résulteront en une réduction de la surface par travailleur. Bruxelles doit répondre au risque de hausse d’inoccupation. L’ambition doit être une occupation de 90% sur 10 ans; 

  •  Accessibilité: une ville accessible en promouvant la multimodalité urbaine en combinaison avec les nouvelles modalités d’organisation de travail. Avec 10% de trafic en moins, la moitié des embouteillages structurels disparaissent, avec 20% de moins, ils sont presque complètement partis. 
  • Future of Work: développer le travail à distance, y compris les enjeux de bien-être du personnel, avec un équilibre visant une proportion 60-20-20: 60% de temps au bureau, 20% de travail à domicile et 20% ailleurs. 

“Le télétravail structurel implique de remettre de l’ordre dans les bâtiments de bureaux. Les entreprises semblent quitter les communes décentrées de l’agglomération bruxelloise. Il y aura toujours des entreprises dans les quartiers du centre-ville, mais nous constatons que la crise du coronavirus les a incitées à transformer leurs espaces de bureaux. Les entreprises ont dès lors besoin de moins de surfaces. Il faudra trouver des solutions pour la réhabilitation des immeubles de bureaux. Nous appelons les entrepreneurs et employeurs bruxellois à rejoindre The WorkLAB”, explique Ischa Lambrechts, Coordinateur Business Innovation BECI. 

De plus, 48 % des employeurs bruxellois ont constaté un changement dans les habitudes de déplacement de leurs collaborateurs depuis le premier confinement au printemps 2020. 70 % des entreprises se déclarent prêtes à emboîter le pas à un processus qui changerait les habitudes de déplacement entre le domicile et le lieu de travail. Pour accompagner les entreprises dans ces changements de comportements de déplacements, The WorkLAB lance le programme OK Mobility, un assistant mobilité réel & virtuel et un programme d’accompagnement longue durée qui permet de découvrir à son rythme et de manière pratique les solutions de mobilité à Bruxelles. 

Les confinements ont totalement bousculé nos habitudes de travail et de mobilité. Le télétravail est désormais incontournable, il est important que nos entreprises disposent des outils nécessaires pour en faire un succès. Par ailleurs, 70 % des entreprises se déclarent prêtes à emboîter le pas à un processus qui changerait les habitudes de déplacement entre le domicile et le lieu de travail. Je suis heureuse que Beci se mobilise pour informer les entreprises et les accompagne à ce sujet. Il est indispensable que toutes les entreprises et  entrepreneur(e)s de cette région se sentent soutenu(e)s et accompagné(e)s dans le changement. Et ce sera le cas grâce à THE WORKLAB et au programme OK Mobility qui sont lancés cette semaine.”, déclare Elke Van den Brandt, Ministre bruxelloise de la Mobilité. 

Partenaires:  

Belgian Workspace Association, Bruxelles MobilitéCommuty, Spacious Agency, Telenet 

Knowledge Partners: 

Amid Faljaoui, Directeur TrendsTendances et Administrateur Délégué du Cercle de Wallonie  

Edouard Cambier, Président Belgian Workspace Association 

Dennis Pennel, Managing Director World Employment Confederation 

Dirk Paelinck, CEO Interoffices et Workero  

Koen Van Beneden, Managing Director HP Belgium et Luxembourg 

Plus d’infos: site web du WorkLAB et site web de BECI 

 

Partager