Unia et les organisations d’employeurs renforcent leur coopération

21 décembre 2022 à 15:12 | 126 vues

Les organisations d’employeurs et Unia renouvellent leur accord de coopération datant de 2019. Le nouvel accord est valable pour les trois prochaines années et démontre que la diversité est et reste une priorité pour le secteur privé.

Les organisations d’employeurs et Unia encouragent les entreprises dans leurs initiatives pour plus de diversité et d’inclusion. Une politique ambitieuse de diversité et d’inclusion comme politique de prévention des discriminations commence par une politique de recrutement basée sur les compétences, des procédures internes de signalement efficaces et un plan de diversité.

Unia et les organisations d’employeurs préconisent de soutenir davantage les employeurs dans le recrutement de profils divers et l’utilisation de mesures d’action positive. Des informations à ce sujet et le soutien que Unia peut fournir aux entreprises sont disponibles sur le site web d’Unia ou sur ediv.be.

Unia et les organisations d’employeurs ont décidé de renforcer encore leur coopération, notamment grâce à des activités conjointes autour de thèmes tels que les aménagements raisonnables au travail ou les actions positives.

Le nouvel accord de coopération met en avant cinq points communs :

1) Plus de diversité et d’inclusion au travail par la prévention de la discrimination
Soutenir les secteurs et les entreprises dans la mise en place de politiques de diversité, d’inclusion et de prévention de la discrimination et encourager le partage des connaissances et les bonnes pratiques existantes. Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, y compris en ce qui concerne la discrimination au travail

2) Des moyens budgétaires pour des actions positives

Suspendre certaines restrictions budgétaires pour les groupes à risque. Cela permettra aux secteurs d’allouer leurs moyens en toute autonomie pour réaliser des plans d’action positive au profit de groupes plus vulnérables.

3) Des données de qualité disponibles

Miser sur un monitoring systématique et réfléchi qui serve de base aux décisions et évaluations politiques. Le suivi des mesures et de la recherche constituent une base importante des décisions, évaluations et adaptations des décisions politiques.

4) L’implication d’Unia et des organisations d’employeurs dans les études, initiatives et politiques

Impliquer les organisations d’employeurs et Unia dans toute étude, campagne et initiative parlementaire ou gouvernementale en lien avec la diversité et la lutte contre les discriminations au travail. Prendre en compte leur expérience du terrain et leur expertise de la réglementation augmentera substantiellement l’efficacité des politiques menées.

5) La prévention dès l’enseignement
Garantir l’égalité des chances dès l’école a un impact considérable sur l’avenir professionnel des jeunes, en particulier issus de groupes vulnérables. Les autorités politiques doivent donc miser sur la prévention des discriminations dès l’enseignement.

Partager