La peur, toxique mais fragile

11 octobre 2021 à 08:10 | 109 vues

[article invité]

Angoisses, inquiétudes, appréhensions… Elles vous pourrissent la vie professionnelle. Au point de tuer la fierté que vous méritez de tirer de vos compétences. Osez-vous faire part de ce mal-être profond ? Sans doute pas. Il ne faudrait pas que les autres pensent que vous n’êtes pas à la hauteur de votre fonction, n’est-ce pas ? Alors, vous souffrez en silence, seul(e). Permettez-nous de ne pas vous donner raison.

Vous n’êtes pas seul(e) face à la peur. Presque tous vos collègues en souffrent. À l’insu des autres, comme vous. Oui, même les plus sûrs d’eux-mêmes, les forts en gueule, les dominants et ceux que l’on jalouse. Leur attitude est souvent une forme de compensation. Les autres, plus discrets, endurent en silence. La peur ? Tabou ! On n’en parle pas. Et du coup, l’équipe qui devrait être une fière entité se transforme en un archipel de solitudes. Dont la vôtre. Bonjour, les dégâts.

« Le vrai courage, c’est d’affronter ses peurs. » Pas faux, mais ce genre de formule ne vous aidera pas, sauf à vous culpabiliser. On oublie.

La peur vampirise le boulot. Elle est toxique mais fragile. Elle ne supporte pas la lumière. Elle prolifère dans l’obscurité du secret dont vous l’entourez. Qui vous aidera ?

Réponse : une personne extérieure et bienveillante, non impliquée, dotée d’un vrai recul par rapport à votre situation, pourra vous… :

  • faire exprimer ce mal-être à l’abri des collègues ;
  • aider à dire ce qui le cause vraiment ;
  • faire prendre conscience de l’impact sur votre comportement ;
  • faire réaliser comment votre comportement altéré par cette souffrance peut déplaire inconsciemment autour de vous, voire alimenter les peurs vécues par les autres ;
  • apprendre ces petits gestes positifs qui rassurent (les autres et vous-même) et qui provoquent chez autrui soulagement et gratitude ;
  • vous montrer comment ces petites étincelles de lumière tuent les angoisses et jettent des ponts dans l’archipel des solitudes ;
  • vous faire comprendre pourquoi vous enclenchez ainsi un cercle vertueux, dont on vous sera reconnaissant.

Les peurs ne disparaîtront que progressivement, mais vous aurez en mains des outils aussi simples qu’efficaces. Alors, si on en parlait ?

 

À propos de l’auteur

Erik Buelens, Owner de LITTERIS

Partager